Lois permissives en matière de frais de données excédentaires

Des entreprises de télécommunications du Canada seraient vagues en matière de limites d’itinérance et de niveau de consentement.Un téléphone-tablette

IT Business Canada rapporte qu’un rapport du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications (CPRST) mentionne que des fournisseurs de services sans fil livreraient aux consommateurs un service « moins qu’optimal » en demeurant à l’intérieur des limites des lois applicables.

Ce rapport écrit en réponse à un appel de commentaires du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) au sujet du niveau d’efficacité du Code sur les services sans fil simplifié du Canada laisserait aussi entendre que « des fournisseurs de service font tout ce qu’ils peuvent pour facturer aux clients des données excédentaires et des frais d’itinérance tout en leur en laissant savoir le moins possible à ce sujet ».

Depuis le lancement du Code sur les services sans fil il y a trois ans, le CPRST aurait identifié 858 violations du Code par des fournisseurs sur un total de 1596 enquêtes et de 6935 plaintes de consommateurs pour violations alléguées.

Lire l’article au complet sur le site d’IT Business Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi:

Le Code sur les services sans fil du CRTC entre en vigueur

Mise au point du CRTC sur la facturation des services annulés

SMS payants non sollicités : Bell remboursera 11,82 millions de dollars

Articles connexes

Loi fédérale pour obliger les géants de la technologie à payer pour les nouvelles

Le gouvernement fédéral du Canada a présenté mardi une loi pour obliger les géants de la technologie à payer pour les nouvelles produites par des entreprises de presse qu’ils utilisent sur leurs différentes plateformes.

Le CRTC accepte de laisser Rogers acheter les services de diffusion de Shaw

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a accepté de laisser Rogers acheter les services de diffusion de Shaw, sous certaines conditions et modifications.

Pressions pour moins de réglementation pour les fournisseurs de télécoms

Le cadre réglementaire des télécommunications et de l’Internet au Canada est trop contraignant, murmure l’Institut économique de Montréal.

TekSavvy veut une enquête sur le président du CRTC, Ian Scott

Le fournisseur canadien indépendant de services Internet TekSavvy demande une enquête sur Ian Scott, président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Les diffuseurs en ligne visés par un projet de loi fédéral

Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi mis à jour par rapport à des travaux parlementaires de juin 2021 pour « obliger » les diffuseurs en ligne à « payer leur juste part » pour soutenir les créateurs et les producteurs d'ici.