Loi fédérale pour obliger les géants de la technologie à payer pour les nouvelles

Le gouvernement fédéral du Canada a présenté mardi une loi pour obliger les géants de la technologie à payer pour les nouvelles produites par des entreprises de presse qu’ils utilisent sur leurs différentes plateformes.

La Loi sur les nouvelles en ligne, ou projet de loi C-18, obligerait les entreprises technologiques omniprésentes telles que Google et Facebook, de même que d’autres plateformes en ligne qui reproduisent ou qui partagent du contenu de nouvelles, à rémunérer ces entreprises de presse ou à se soumettre à un arbitrage mené par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Des entreprises telles que Facebook, Google et d’autres plateformes numériques avantagées par « un déséquilibre de négociation avec les organisations de presse » seraient tenues de conclure des « accords commerciaux équitables » avec les journaux, magazines d’information, organisations de presse en ligne, diffuseurs privés et publics, et médias d’information non canadiens répondant à des critères.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Le Soleil obtient un coup de pouce de Facebook

Facebook songe à lancer une page consacrée uniquement à l’actualité

Apple News : un Netflix des nouvelles par Apple?

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine

Articles connexes

Le gouvernement du Canada lance la Stratégie quantique nationale

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, annonçait aujourd’hui la Stratégie quantique nationale, qui façonnera l'avenir des technologies quantiques au pays et contribuera à la création de milliers d'emplois. Assortie d'un investissement de 360 millions de dollars annoncé dans le budget de 2021, la stratégie consolidera le leadership mondial du Canada en recherche quantique et favorisera la croissance des entreprises, le perfectionnement des technologies et le développement des talents au pays.

TekSavvy exhorte le ministre Champagne à bloquer la fusion Rogers-Shaw et à refuser l’offre de Vidéotron pour Freedom Mobile

Le fournisseur de service Internet (FSI) indépendant Teksavvy de Chatham, en Ontario, a demandé aujourd'hui au ministre de l'Industrie, des Sciences et de la Technologie du Canada, François-Philippe Champagne, de bloquer la fusion de 26 milliards de dollars proposée en refusant le transfert des licences de spectre sans fil de Shaw ainsi que l'acquisition de Freedom Mobile par Vidéotron.

Meta devra payer 725 M$ aux utilisateurs américains de Facebook suite au scandale de Cambridge Analytica

Les retombées du scandale Cambridge Analytica de 2018 continuent d’accabler Facebook et sa société mère, Meta Platforms.

La saga de la fusion Rogers-Shaw : bilan 2022

La saga de la fusion Rogers-Shaw a suivi un chemin cahoteux en 2022, à la suite des revers de plusieurs « chiens de garde » de la concurrence, de quelques victoires de courte durée, de nouvelles entreprises et de désillusion après un trop grand nombre de rencontres de médiation sans succès.

Nominations à la tête du CRTC

L'honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, annonçait hier la nomination de Vicky Eatrides au poste de présidente et première dirigeante et d'Alicia Barin et Adam Scott aux postes de vice-présidents du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).