Trump dit non à l’acquisition de Qualcomm par Broadcom

Depuis plusieurs mois, le fabricant de semi-conducteurs Broadcom essaie de mettre la main sur Qualcomm, qui produit des circuits intégrés.Qualcomm, Broadcom

Le président américain Donald Trump a publié hier une ordonnance pour empêcher cette transaction, qui menacerait selon certains la sécurité nationale américaine.

En novembre dernier, le groupe Broadcom, qui est basé à Singapour, avait fait une offre de 105 milliards pour acheter l’entreprise américaine Qualcomm. La pression s’est accentuée sur Qualcomm quand Broadcom a augmenté le montant de son offre d’achat de 12 milliards de dollars supplémentaires en février.

Cependant, Trump a suivi les recommandations de la Commission sur l’investissement étranger aux États-Unis (CFIUS). Cette commission s’inquiétait d’une possible influence accrue de la Chine sur l’établissement de la norme 5G, puisque Qualcomm possède de nombreux brevets dans le secteurs des télécommunications, notamment des brevets qui concernent la 5G, a expliqué le média français Le monde informatique.

Broadcom ne prendra donc pas le contrôle de Qualcomm. Si la transaction avait été menée avec succès, Broadcom serait devenu le troisième plus gros fabricant de puces derrière Intel et Samsung Electronics.

Lire aussi :

Semi-conducteurs : Qualcomm racheté par Broadcom?

Semi-conducteurs : ventes encore en hausse en 2018

Semi-conducteurs : marché en forte hausse en 2017

Articles connexes

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

EXFO mettra sur pied un Centre d’excellence 5G à Montréal

EXFO, une entreprise québécoise spécialisée en matière de tests, de monitoring et d'analytique du secteur des communications, a annoncé aujourd'hui qu’elle établira un centre d'excellence 5G à Montréal et créera 50 emplois spécialisés, la plupart situés à Montréal. Pour se faire, elle disposera d'un financement fédéral de 15,9 millions de dollars octroyé par Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans le cadre de son Fonds stratégique pour l'innovation. 

Les plus grands opérateurs de télécommunications du Canada se classent en tête de la portée 5G, selon un rapport d’Opensignal

Les trois grands opérateurs de télécommunications du Canada, Bell, Rogers et Telus, excellent au niveau la portée 5G, selon un rapport d'Opensignal qui a mesuré les performances des réseaux 5G de 144 opérateurs dans le monde. Les trois opérateurs nationaux se sont classés parmi les plus performants dans la catégorie de portée 5G lors des 5G Global Mobile Network Experience Awards 2022 d'Opensignal. 

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

Début des consultations sur l’utilisation de mmWave pour la 5G

Le gouvernement du Canada demande aux Canadiens leur opinion sur une politique et un cadre d'octroi de licences pour une classe de signaux sans fil à haute fréquence appelés ondes millimétriques (mmWave), un élément fondamental pour tirer le plein potentiel des services cellulaires 5G.