TI : encore peu de femmes sur les CA des entreprises

Plus une entreprise technologique serait petite, moins son conseil d’administration inclurait de femmes.Illustraton du concept de conseil d'administration

Il s’agit d’un constat effectué par Vell Executive Search, un cabinet des États-Unis que se spécialise en recrutement de cadres de direction. Cette firme de Boston aurait étudié la composition des conseils d’administration (CA) de 581 sociétés TI des États-Unis et du Canada dont le chiffre d’affaires dépasse 100 millions de dollars.

Ainsi, environ 14,5 % des sièges de conseil d’administration de l’échantillon seraient occupés par des femmes, alors que la moyenne s’élèverait à 20 % dans les entreprises qui font partie de l’indice boursier S&P 500.

Selon les observations de Vell, 30 % des entreprises technologiques n’avaient aucune femme parmi les membres de leur conseil et 36 % seulement une. De plus, seulement 12 % d’entre elles comptaient au moins trois administratrices. Pourtant, selon Vell, trois serait le minimum requis pour obtenir une corrélation avec une performance accrue de l’entreprise.

Pour expliquer cette faible présence des femmes, Vell indique que 92 % des sièges de CA sont comblés grâce au réseautage.

Afin de remédier à ce manque de diversité, Vell recommande aux entreprises de se fixer l’objectif d’avoir au moins trois administratrices, d’aider leurs cadres féminins en leur offrant du mentorat et de la formation en gouvernance, ainsi que de les encourager à se perfectionner par l’éducation supérieure.

Lire aussi :

Les femmes discriminées sur Github?

Progrès en féminisation de l’industrie des TI

Prédictions 2016 Deloitte : plus d’IA mais pas plus de femmes en TI

Articles connexes

La FCEI lance l’Académie de la cybersécurité pour les petites et moyennes entreprises

Un programme de formation en ligne sur la cybersécurité destiné aux petites et moyennes entreprises canadiennes fait ses débuts aujourd'hui, des mois après son lancement

Québec numérique lance la WAQadémie, une offre de formation pour faire vivre le WAQ à l’année

Québec numérique, l’organisme derrière l’événement phare du Web à Québec (WAQ), annonce le lancement de la WAQadémie. Il s’agit d’une nouvelle formule qui veut faire vivre l’esprit du WAQ toute l'année. Dès le mois de février, une programmation mensuelle, connectée sur la communauté et à l'affût des tendances, sera offerte aux professionnels et aux amateurs du numérique, en présentiel, à Québec. 

Webinaire sur la cybersécurité ouvert à tous les fonctionnaires fédéraux canadiens

Les employés du gouvernement fédéral canadien sont encouragés à assister à un webinaire bilingue sur la cybersécurité le mois prochain.s

Nouvelle plateforme de formation en ligne de Cognibox priorisant la sécurité des travailleurs

Cognibox, une entreprise montréalaise fondée en 2005 qui offre des solutions de gestion des fournisseurs, de  conformité des travailleurs et de formation, lance une nouvelle boutique de formation en ligne. Ce faisant, elle entend renforcer sa position de leader des solutions technologiques innovantes.

BMO veut combler le fossé de la main-d’œuvre technologique en attirant des candidats de tous les horizons

BMO Groupe financier (BMO) s'engage à se concentrer sur le recrutement et l'intégration de professionnels de la technologie issus de divers horizons afin de combler son déficit de main-d'œuvre technologique et de répondre aux besoins d'une population diversifiée dans une nouvelle ère de travail.