New York, première ville technologique au monde, loin devant Toronto


Fanny Bourel - 07/02/2019

C’est New York, et non San Francisco, qui arrive en tête de l’édition 2019 du classement Tech Cities.

New York

Image : Getty

Établi chaque année par Savills, une entreprise britannique de conseil en immobilier d’entreprise, ce classement évalue 30 villes dans le monde, sur la base de critères tels que le coût de l’immobilier, la taille de son secteur technologique, les montants investis en capital-risque dans le domaine technologique, la qualité des infrastructures technologiques, de même que le coût de la vie, le dynamisme de la ville et le niveau d’études de ses habitants.

New York, qui a été récemment été choisie par Amazon pour accueillir son second siège social, décroche donc la première place. Depuis trois ans, la ville attire davantage d’investissement en capital-risque que San Francisco. Elle bénéficie aussi de sa position de plaque tournante mondiale du commerce, ainsi que de son pouvoir d’attraction auprès des talents, dont le nombre est particulièrement élevé. San Francisco et Londres se classent respectivement deuxième et troisième, la ville californienne étant louée pour la qualité de son environnement technologique.

Montréal ne fait pas partie des 30 villes comparées. Seule ville du Canada dans le classement, Toronto arrive à la 11e place. La métropole ontarienne se distingue par sa qualité de vie, son dynamisme et son bassin de talents.

Lire aussi :

Le deuxième siège social d’Amazon sera situé à New York et Washington

Québec et Montréal se distinguent en capital de risque

Environ un emploi en TI sur cinq au Canada se trouve à Montréal




Tags: , , , , , , , , , , , ,