L’IA au service de la santé numérique


Fanny Bourel - 09/07/2018

L’entreprise montréalaise Greybox Solutions et le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) ont développé un outil de gestion des maladies chroniques intégrant de l’intelligence artificielle (IA).

Illustration du concept de la cybersanté

(Photo : Thinkstock)

Cet outil, qui se veut être un assistant virtuel, s’arrime à TakeCare, la plateforme de surveillance de la santé conçue par Greybox.

Il permet aux patients de suivre l’évolution de leur état de santé et de recueillir des données médicales ainsi que des informations au sujet de leur mode de vie. Ces données visent à aider les professionnels de santé à évaluer l’état de santé du patient et à fournir des recommandations personnalisées.

L’assistant virtuel est programmé pour poser des questions personnalisées selon l’état du patient. Il cible notamment des maladies comme le diabète, l’hypertension et l’insuffisance cardiaque.

« Ce projet ayant pour but d’offrir un outil de surveillance de la santé numérique et accessible (…) améliorera la santé des Canadiens et des Canadiennes, spécialement ceux qui habitent en région éloignée ou les personnes à mobilité réduite » a déclaré, par communiqué, Roman Szumski, vice-président, Sciences de la vie, Conseil national de recherches du Canada.

Le déploiement commercial de cet assistant virtuel est prévu vers la fin de l’année.

Lire aussi :

Soins de santé : acquisition aux États-Unis pour CGI

Reacts certifiée par le ministère de la Santé

Gestion médicale : PetalMD acquiert Xacte




Tags: , , , , , , ,