Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l’Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l’état de la gouvernance et de l’autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.Illustration du concept de base de données

Le rapport révèle que la qualité des données a dépassé la sécurité des données en tant que principal moteur des initiatives de gouvernance des données, 41 % des personnes interrogées convenant que leur prise de décision d’affaires repose fondamentalement sur des données fiables et de qualité.

En outre, plus de 45 % des responsables informatiques interrogés déclarent que « la qualité des données est le principal facteur qui nuit au retour sur investissement dans les efforts de gouvernance des données ».

Patrick Nichols, PDG de Quest, a déclaré : « Les utilisateurs professionnels à tous les niveaux techniques ont un avantage lorsqu’ils ont une visibilité, un contrôle et une confiance totale dans leurs données. »

« Des données fiables et des opérations de données efficaces n’ont jamais été aussi déterminantes pour le succès ou l’échec des objectifs commerciaux. Lorsque les gens n’ont pas accès à des données de haute qualité et n’ont pas la confiance et les conseils nécessaires pour les utiliser correctement, il leur est pratiquement impossible d’atteindre les résultats souhaités. »

Les principales conclusions de l’étude révèlent que :

  • Près de 25 % des personnes interrogées ont déclaré qu’au moins 71 % des données de leur entreprise étaient obscures.
  • 46 % ont identifié le manque de qualité des données sources comme un obstacle à l’optimisation de leur utilisation.
  • 90 % considèrent que les DataOps sont la clé pour surmonter les défis de la gestion des données, et qu’elle sont « le plus efficace lorsqu’elles sont associées à une automatisation accrue et à un accès élargi ».

Il convient de noter que les chefs d’entreprise ont du mal non seulement à donner un sens à leurs données, mais aussi à les localiser et à les utiliser en premier lieu, 42 % des répondants au sondage déclarant qu’au moins la moitié de leurs données étaient des « données obscures » – conservées par l’organisation, mais inutilisées, ingérables et introuvables. Un afflux de données obscures et un manque de visibilité des données entraînent souvent des goulots d’étranglement en aval, ce qui entrave la précision et l’efficacité des données opérationnelles.

Les entreprises, a déclaré Nichols, « ne peuvent pas utiliser les données, et encore moins les optimiser au profit de leur organisation, si elles ne peuvent pas les voir. Les responsables informatiques doivent faire de l’autonomisation des données leur première priorité, permettant à leurs organisations de tirer parti de l’intelligence d’affaires, créant une source unique de vérité pour réussir dans le monde actuel axé sur les données.

Pour plus de détails, l’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

Equifax Canada nomme Sandy Kyriakatos au poste de directrice des données

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois

Paul Barker
Paul Barker
Paul est le fondateur de PBC Communications, une firme de rédaction spécialisée dans le journalisme indépendant. Son travail est apparu dans un certain nombre de magazines technologiques et en ligne sur des sujets allant des problèmes de cybersécurité et du monde en évolution de l'informatique de pointe à la gestion de l'information et aux progrès de l'intelligence artificielle.

Articles connexes

Une étude de Deloitte Canada révèle des lacunes dans l’accès à la technologie et aux compétences numériques

Un nouveau rapport de Deloitte Canada révèle des lacunes croissantes dans l'accès des Canadiens à la technologie numérique et au développement des compétences, ainsi qu'une menace accrue pour leur vie privée et leur sécurité en ligne.

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

L’utilisation de l’authentification multifacteur augmente, selon des données de Cisco

Les organisations du monde entier, y compris du Canada, adoptent de plus en plus l'authentification multifacteur (AMF) pour accroître leur niveau de cybersécurité, selon un nouveau rapport de Cisco Systems.

Les organisations devraient utiliser une stratégie de gestion des talents basée sur les compétences

Alors que les leaders technologiques luttent pour attirer les talents, ils doivent créer une organisation adaptative qui développe et applique les connaissances et les compétences pour stimuler la résilience, a révélé une nouvelle étude Forrester 

La moitié des professionnels de la sécurité pensent que les risques dans le nuage sont plus importants que sur site

Alors que les organisations se tournent de plus en plus vers l’infonuagique, il n'est pas surprenant que les cybercriminels attaquent de plus en plus les applications basées sur le nuage.