Des navettes automatisées à l’essai à Montréal


Fanny Bourel - 08/08/2018

La Ville de Montréal testera en 2018 la mise en place de navettes automatisées sur son territoire. Une enveloppe de 390 000 dollars a été octroyée par le comité exécutif de la Ville pour procéder à ces essais.Logo de la Ville de Montréal

Des projets pilotes vont être expérimentés en prévision d’une possible future intégration des navettes automatisées à l’offre de transports urbains, a indiqué la Ville de Montréal.

Parmi les initiatives testées figurent des navettes électriques autonomes qui seront mises en fonction pendant quelques semaines à partir de la fin de l’été sur le site du Parc olympique et d’Espace pour la vie.

L’an dernier, une navette électrique autonome avait déjà circulé dans le Parc olympique. En quatre jours, elle avait transporté environ 800 personnes, selon le Parc olympique. La navette du fabricant français EasyMile avait parcouru 328 fois le parcours de 250 mètres allant du métro Viau à la Tour de Montréal en passant par le Biodôme/Planétarium, soit une distance totale de 82 kilomètres.

Toujours en 2017, un projet de navette électrique autonome avait été présenté à Montréal par Keolis Canada, active sur le marché du transport urbain, scolaire et interurbain, et par l’entreprise française Navya, qui se spécialise en développement de véhicules électriques robotisés sans conducteur.

Navya a lancé en France, mais aussi aux États-Unis, un service de transport public par navette électrique autonome. En novembre dernier, elle a dévoilé à Paris son dernier-né : un taxi autonome et électrique.

Lire aussi :

Transport : partenariat entre Ivado et Keolis

Une navette autonome et électrique sera testée à Montréal

Projet de zone d’essai de transports connectés au centre-ville de Montréal




Tags: , , , , , , , , , ,