Fraudes liées aux cryptoactifs pointées par les ACVM

Des sites Web frauduleux sollicitent les gens pour qu’ils investissent dans des cryptoactifs, dans des options binaires, ainsi que sur le marché des changes, préviennent les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM).

Image : Getty

Selon les ACVM, « des fraudeurs continuent de tirer profit de l’appétit du marché pour les cryptoactifs afin d’attirer des investisseurs dans leurs filets par des tactiques de vente sous pression et promesses de rendement élevé sans aucun risque ou presque ».

Par exemple, des investisseurs auraient rapporté aux ACVM avoir été dirigés vers une plateforme de négociation de cryptoactifs pour y convertir des fonds en cryptoactifs, puis avoir ensuite été dirigés vers un site Web tiers frauduleux pour y transférer les cryptoactifs dans un compte. De plus, certains auraient reçu de fraudeurs la consigne de télécharger un logiciel autorisant l’accès à distance à leur ordinateur sous prétexte de les aider à acheter des cryptoactifs et à transférer des fonds.

Les ACVM affirment que des « sites d’imposteurs ressemblent à s’y méprendre à ceux de sociétés inscrites ou d’organismes de réglementation », que des « arnaqueurs font souvent de la publicité par courrier électronique, par messagerie texte, sur des sites Web et sur les réseaux sociaux » et qu’ils « ciblent les investisseurs souhaitant embarquer au plus vite dans le train des cryptoactifs et exploitent leur crainte de passer à côté d’une occasion unique ».

« Des relevés falsifiés indiqueront une appréciation rapide de la valeur des investissements effectués par l’entremise des sites Web frauduleux. Les arnaqueurs se serviront de cette illusion de gains faciles pour inciter vivement les investisseurs à déposer des fonds additionnels. Certains sites Web leur permettront de retirer une partie de leur argent afin de gagner leur confiance et de les amener à investir davantage, mais toute demande de retrait de la totalité des actifs sera vouée à l’échec. Au bout d’un moment, les fraudeurs couperont toute communication avec les victimes », prédisent les ACVM.

Lire aussi :

Des pirates informatiques redonnent au précédent

Cryptomonnaies : du sable dans l’engrenage de chaînes de blocs

Cryptomonnaies : mise en garde de l’Autorité des marchés financiers

Articles connexes

Des entreprises financières plus exposées aux cryptoactifs

Les entreprises de services financiers intègrent de plus en plus les cryptoactifs, selon le cabinet-conseil KPMG.

Signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs en hausse

L’Autorité des marchés financiers du Québec affirme avoir reçu en 2021 neuf fois plus de signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs qu’en 2020.

Une panne frappe le réseau de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador

Une panne affectant les services de santé à Terre-Neuve-et-Labrador est entrée dans sa troisième journée.

Sécurité informatique : les ACVM appellent à l’action

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), qui coordonnent la...

Sécurité en ligne : des entreprises flairent une dépendance aux systèmes TI

Une étude affirme que 61 % des sociétés ouvertes qui...