Des entreprises financières plus exposées aux cryptoactifs


Dominique Lemoine - 06/04/2022

Les entreprises de services financiers intègrent de plus en plus les cryptoactifs, selon le cabinet-conseil KPMG.

Source : da-kuk / Getty

KPMG affirme que « 2021 a été l’année de l’adoption institutionnelle des cryptoactifs », tandis que « 2022 s’annonce comme l’année de l’adoption généralisée des cryptoactifs par les entreprises de services financiers ».

« Les actifs cryptographiques sont devenus une catégorie d’actifs de rechange investissables » du point de vue des investisseurs institutionnels et « les entreprises de services financiers intègrent aussi des services liés aux cryptoactifs », par exemple de conformité, dit KPMG.

Sur la base d’un sondage qu’il a réalisé lui-même au Canada à l’automne 2021, KPMG mentionne que quatre entreprises de services financiers interrogées sur dix proposent des services liés aux cryptoactifs et que trois investisseurs institutionnels interrogés sur dix ont une exposition directe ou indirecte à des cryptoactifs.

De plus, KPMG ajoute observer désormais « une vague régulière d’intérêt institutionnel » dans le domaine des cryptoactifs, qui intéressent depuis leurs débuts des investisseurs individuels, par exemple de la part d’assureurs, de fonds de retraites et de fonds spéculatifs qui s’y exposent directement ou indirectement.

Selon KPMG, « les investisseurs institutionnels augmentent de plus en plus leur exposition aux cryptoactifs afin de diversifier davantage leurs portefeuilles ».

Lire aussi :

Signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs en hausse

Fraudes liées aux cryptoactifs pointées par les ACVM

Cryptomonnaies : du sable dans l’engrenage de chaînes de blocs




Tags: , , , , , ,