Une panne frappe le réseau de la santé de Terre-Neuve-et-Labrador

Une panne affectant les services de santé à Terre-Neuve-et-Labrador est entrée dans sa troisième journée.

Image : Getty

La panne a causé un retard dans les services de santé dans les quatre autorités sanitaires de la province. Des services tels que la chimiothérapie, le formulaire de voyage COVID-19 de la province, le formulaire d’évaluation et de référence COVID-19, la preuve de vaccination COVID-19 hors province et le portail des résultats COVID-19 sont touchés.

Le ministère de la Santé a écrit par communiqué que le Centre d’information sur la santé de Terre-Neuve-et-Labrador travaille sur les problèmes avec Bell Aliant et les autorités sanitaires. Le Centre d’information sur la santé de Terre-Neuve-et-Labrador répond aux besoins informatiques de toute la province, y compris les dossiers électroniques de santé.

Selon le communiqué, toutes les procédures non urgentes pour lundi ont été reportées. Les rendez-vous virtuels et les rendez-vous de télémédecine ont aussi été suspendus pour le moment dans les régions sanitaires de l’Est et du Centre. Les services de courrier électronique de toutes les autorités sanitaires ont aussi été touchés par la panne.

Pour l’instant, il n’y a pas d’autres informations expliquant la cause de la panne, mais un article de CBC a signalé qu’elle pourrait être liée à une attaque par rançongiciel.

Lire les mises à jour sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique.

Lire aussi :

Les services de Facebook en panne

Google subit une grande panne

TI : les déboires d’Air Canada se poursuivent

Samira Balsara
Samira Balsara
Samira est rédactrice pour IT World Canada. Elle poursuit actuellement des études en journalisme à la Toronto Metropolitan University (anciennement Ryerson) et espère devenir présentatrice de nouvelles ou rédiger des profils journalistiques. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

Un réseau d’hôpitaux de Toronto affirme que ses problèmes informatiques n’ont pas été causés par une cyberattaque

L'un des plus grands réseaux hospitaliers du pays a déclaré que l'alerte informatique publiée lundi n'était pas le résultat d'une cyberattaque.

Rogers fournit plus d’informations à l’enquête du CRTC sur la panne du 8 juillet

Rogers a mis à jour sa réponse aux demandes de renseignements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avec des informations supplémentaires sur la cause de la panne de son réseau le 8 juillet dernier.

Plus de conditions aux opérateurs de télécommunications à la suite de la panne de Rogers

Le gouvernement fédéral pourrait imposer davantage de conditions aux fournisseurs de télécommunications pour améliorer leur résilience alors que l'enquête sur l'énorme panne de Rogers du 8 juillet se poursuit, a déclaré le ministre de l'Industrie devant un comité de la Chambre des communes.

L’explication publique de la panne de Rogers caviardée

Rogers Communications a déposé une réponse de 39 pages aux questions du régulateur canadien des télécommunications concernant la panne sans précédent de ses réseaux Internet et sans fil, blâmant à nouveau un changement de configuration qui a supprimé un filtre de routage, ce qui a submergé ses routeurs de distribution.