Sécurité : prêt de 500 000$ pour Vumetric


Fanny Bourel - 05/02/2018

Vumetric obtient 500 000 dollars de la part des Fonds régionaux de solidarité FTQ Québec. Ce financement est octroyé sous la forme d’un prêt non garanti.Vumetric, FTQ

Depuis 2007, Vumetric, une entreprise de cybersécurité qui possède des bureaux à Montréal et à Québec, se spécialise en tests d’intrusion, en audits de sécurité et en services d’impartition en cybersécurité.

Ce prêt doit lui permettre de soutenir sa croissance et d’accélérer sa commercialisation. L’entreprise, dont le marché connaîtrait un essor en raison d’une prise conscience accrue par les entreprises au sujet des menaces qui pèsent sur leur sécurité informatique, projette également d’exporter ses services. Ses clients œuvrent dans les domaines de la finance et de l’assurance, de la technologie, de la santé, ainsi que du transport.

En décembre, Vumetric a signé un contrat de trois ans avec le Centre des services partagés du Québec (CSPQ) pour fournir au gouvernement du Québec des services de tests d’intrusion, d’audits de sécurité et d’analyses de vulnérabilités des infrastructures technologiques et des applications hébergées.

« Depuis 2014, nous avons réussi à plus que doubler notre nombre de clients, ce qui témoigne du potentiel de croissance pour les prochaines années du marché associé à la cybersécurité », a déclaré, par communiqué, Patrick Chevalier, PDG de Vumetric.

Lire aussi :

Contrat public en tests d’intrusion pour Vumetric

Sécurité informatique : les ACVM appellent à l’action

CGI remporte un contrat auprès de la Commission européenne




Tags: , , , , , , , , ,