5G : Rogers déploie son réseau au Canada

Rogers Communications a annoncé mercredi avoir commencé à déployer son réseau de télécommunications 5G à Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver.

Image : Getty

Rogers devient ainsi le premier fournisseur au pays à offrir des services sans fil ultrarapides.

Les réseaux 5G offriront une assez grande vitesse pour télécharger un film sur un téléphone multifonction en quelques secondes, par exemple.

Ils permettront aussi aux entreprises de gérer des usines « intelligentes » en utilisant des robots et des appareils connectés.

Rogers a établi un partenariat avec le suédois Ericsson pour fournir la technologie nécessaire à la construction du réseau.

L’infrastructure emploiera d’abord un spectre de 2,5 GHz dans les zones urbaines. Plus tard cette année, Rogers offrira aussi le service dans les régions éloignées sur un spectre de 600 MHz.

Cette fréquence offre un débit légèrement moins élevé, mais permet une transmission plus rapide des données sans fil sur de longues distances.

Rogers a indiqué vouloir éventuellement passer à un spectre de 3,5 GHz.

Notons toutefois que les Canadiens ne pourront accéder immédiatement au réseau 5G, puisqu’aucun appareil portable au pays n’est encore autorisé à s’y connecter.

Le gouvernement étudie actuellement les implications pour la sécurité des réseaux de nouvelle génération, y compris la possibilité d’autoriser l’utilisation des équipements d’Huawei.

Rogers a déclaré avoir l’intention d’offrir la 5G sur 20 marchés canadiens d’ici la fin de 2020, mais le déploiement sur le territoire complet pourrait prendre plusieurs années.

Rogers a aussi annoncé avoir rejoint le 5G Future Forum, une alliance mondiale formée par de grandes sociétés de télécommunications pour coordonner le déploiement et l’adoption de la 5G. Elle comprend notamment América Móvil, Telstra, Verizon et Vodafone.

Le membres du Forum travailleront principalement à établir des normes d’interopérabilité entre fournisseurs.

Lire aussi :

5G : Vidéotron conclut une entente avec Samsung

5G : Intel annonce l’acquisition de Smart Edge

Le modem 5G de Huawei moins performant que celui de ses rivaux

Marché des services en télécommunications : le calme avant la tempête 5G

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Les plus grands opérateurs de télécommunications du Canada se classent en tête de la portée 5G, selon un rapport d’Opensignal

Les trois grands opérateurs de télécommunications du Canada, Bell, Rogers et Telus, excellent au niveau la portée 5G, selon un rapport d'Opensignal qui a mesuré les performances des réseaux 5G de 144 opérateurs dans le monde. Les trois opérateurs nationaux se sont classés parmi les plus performants dans la catégorie de portée 5G lors des 5G Global Mobile Network Experience Awards 2022 d'Opensignal. 

Rogers fournit plus d’informations à l’enquête du CRTC sur la panne du 8 juillet

Rogers a mis à jour sa réponse aux demandes de renseignements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avec des informations supplémentaires sur la cause de la panne de son réseau le 8 juillet dernier.

Partenariat entre SITA et trois importants aéroports canadiens

Un nouveau partenariat annoncé aujourd'hui entre trois des principaux aéroports du Canada vise à offrir aux voyageurs une expérience plus rapide et plus efficace par l'adoption d'une plateforme technologique commune.

Montréal et Calgary devancent Toronto comme lieu de prédilection pour débuter une carrière en TI

On s’est passé le mot à propos de Calgary et de son secteur technologique en expansion, non seulement au pays, mais à l'échelle mondiale, révèlent les résultats d'une nouvelle étude publiée cette semaine par CodeClan d’Édimbourg en Écosse.

Un Montréalais soupçonné d’être derrière le logiciel malveillant Golden Chickens

Selon une enquête menée par une société canadienne de services de sécurité gérés, l'un des cybercriminels à l'origine de la suite de logiciels malveillants Golden Chickens, qui serait préféré par trois grands gangs de cybercriminels russes, vit à Montréal.