Une carte numérique pour les citoyens de Brossard

La Ville de Brossard lance B-CITI, une carte « intelligente » transactionnelle qui vise à améliorer l’interaction entre les citoyens et l’administration municipale.Metix

La ville de Brossard aurait eu l’idée de créer ce service numérique aux citoyens, développé ensuite en collaboration avec des chercheurs de l’École de technologie supérieure (ÉTS) et l’entreprise montréalaise Metix, qui se spécialise dans les applications numériques.

Concrètement, la carte numérique B-CITI permettrait d’emprunter des livres à la bibliothèque ou d’accéder à des installations municipales depuis un téléphone « intelligent » ou une tablette numérique.

La plateforme B-CITI et son application mobile iOS et Android donneraient la possibilité aux Brossardois(es) de modifier leurs renseignements personnels, de signaler des problèmes ou des évènements en envoyant des photos, de faire le suivi d’une requête, d’acheter une vignette de stationnement, de payer une inscription à un camp de jour, ainsi que de renouveler un abonnement de loisirs ou de bibliothèque sans avoir à se déplacer. Les habitants pourraient également recevoir des alertes automatisées en cas d’urgence et donner leur opinion lors de sondages et de consultations en ligne.

D’autres fonctionnalités devraient progressivement être greffées à B-CITI au cours des prochains mois. Pour la Ville de Brossard, il s’agirait de gagner du temps et d’utiliser ses ressources à des fins plus utiles.

Cette initiative, qui s’inscrit dans une volonté de devenir une ville « intelligente », se doublerait d’une contribution au financement d’une jeune-pousse. La Ville de Brossard compterait ainsi vendre, sous forme de redevances, l’utilisation de sa plateforme à d’autres municipalités ou entreprises.

Lire aussi:

Ville « intelligente » : ne pas négliger les enjeux éthiques

Encore de la place pour le logiciel libre dans Montréal ville « intelligente »?

Une ville « intelligente » sans direction, selon l’opposition officielle

Articles connexes

Google paiera 391 millions de dollars pour avoir induit en erreur les utilisateurs d’Android

Google a accepté de payer 391,5 millions de dollars américains et d'être plus transparent avec les consommateurs sur ses pratiques de confidentialité et de capture de données dans le cadre d'un règlement avec 40 États américains.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

La plateforme Creator de Zoho ajustée pour les moyennes entreprises

Zoho lance une nouvelle version de sa plateforme Creator, en mettant l’accent sur la programmation schématisée.