Une ville « intelligente » sans direction, selon l’opposition officielle


Dominique Lemoine - 17/06/2015

L’administration actuelle de la Ville de Montréal se serait lancée dans un projet de ville « intelligente » sans commencer par corriger des « lacunes » en TI.Logo de la Ville de Montréal

C’est ce que retient l’opposition officielle à l’Hôtel de Ville de Montréal du rapport 2014 du vérificateur général de la Ville de Montréal qui a été déposé le 16 juin 2015.

« À part quelques applications lancées à gauche et à droite, aucune amélioration n’a été apportée pour favoriser l’implication du citoyen dans la prise de décisions et dans les mécanismes de communication des services », affirme l’opposition officielle.

Depuis 2004, trois études auraient relevé des « lacunes importantes » dans la structure organisationnelle et un « manque de maturité » de la Ville en matière de technologies de l’information (TI), selon l’opposition officielle.

Cependant, l’opposition officielle soutient que plutôt que de s’attaquer à ces lacunes, le service des TI (STI) aurait plutôt engagé « d’importantes sommes empruntées dans le projet de Ville intelligente sans que les lacunes aient été corrigées et sans stratégie globale ni d’orientation claire ».

Par exemple, la Ville de Montréal aurait « renouvelé à coût de dizaines de millions de dollars les licences Windows 7 et Office 2013 alors que le support technique pour ces logiciels s’est terminé il y a quelques mois ».

Lire aussi :

Montréal annonce des dépenses en TI pour la période 2015-2017

Application de déneigement : Logiciels Heritage signe un contrat avec Montréal

Montréal se dote d’un Bureau de la Ville intelligente et numérique




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+