Une campagne pour sensibiliser à l’hyperconnectivité


Fanny Bourel - 17/04/2019

Promouvoir une utilisation plus équilibrée d’Internet au sein des familles et prévenir les risques associés à l’hyperconnectivité, ce sont les objectifs du second volet de la campagne Pause, qui a été lancé lundi au Québec.

déconnexion, courriel

Image : Getty

Soutenue par le Secrétariat à la jeunesse du Québec, cette campagne a été créée par Capsana, une entreprise à vocation sociale qui se spécialise en santé et en saines habitudes de vie.

La campagne Pause vise le public des ados et de leurs parents, ainsi que celui des jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans.

La campagne de sensibilisation les invite à réfléchir sur leurs habitudes numériques et à prendre conscience des risques liés à passer trop de temps en ligne. En effet, l’hyperconnectivité est associée à des risques accrus de dépression et d’anxiété. Elle peut également nuire à la qualité du sommeil.

Selon Capsana, un adolescent sur cinq passe au moins 35 heures par semaine à se divertir devant un écran.

La campagne Pause encourage les personnes ciblées à s’octroyer des moments sans Internet et à faire attention à la qualité des contenus numériques consultés. Pour y parvenir, des astuces telles que supprimer les notifications sur son téléphone et configurer son écran en gris sont proposées.

Lire aussi :

Droit à la déconnexion : 58 % des décideurs en TI se disent plutôt favorables

À quoi ressembleront les environnements de travail après 2020?

Recrutement : le télétravail retient l’attention des candidats




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,