La Banque Laurentienne s’abonne à la plateforme de Financière Brim

La Banque Laurentienne s’abonne à la plateforme à la demande de Financière Brim pour proposer des produits à ses clients et transformer leur expérience de consommation de produits de crédit Visa.

Selon un communiqué, l’entreprise de technologie financière Brim, qui est basée à Toronto et qui est aussi émettrice de cartes de crédit, appuiera ainsi la Banque Laurentienne pour « accélérer » sa transformation numérique, et pour « améliorer l’expérience client de bout en bout pour sa gamme de produits Visa ».

« La Banque Laurentienne intégrera la plateforme de Brim pour accroître les capacités numériques de la Banque, simplifier son écosystème Visa, combler les lacunes de son offre actuelle et différencier ses produits sur le marché », mentionne le communiqué.

La Banque Laurentienne et Brim disent prévoir commencer à proposer cette expérience aux clients de la Laurentienne durant l’année 2022.

Par exemple, il est prévu que les clients de la Banque Laurentienne aient ainsi accès à une prise en charge numérique, à l’émission « instantanée » de cartes virtuelles, à des fonctionnalités de portefeuilles électroniques, à des fonctions de gestion de cartes en libre-service, ainsi qu’à une plateforme de récompenses.

La plateforme et les services de Brim incluent l’infrastructure et le module intégré, des interfaces de navigation omnicanales, un portail pour les succursales, la gestion de la fidélisation, des analyses de données, ainsi que la liaison entre les émetteurs des cartes de crédit et les commerçants.

Lire aussi :

Croesus reliée à Salesforce en passant par Pstox

La montréalaise Nuvei fait son entrée en bourse

Technologies financières : Visa achète la jeune pousse Plaid

Articles connexes

Des partenariats pour l’entreprise québécoise Milesopedia

Milesopedia, une solution de comparaison de cartes de crédit comptant plus de 500 000 utilisateurs mensuels, a conclu une série de partenariats avec des joueurs importants du secteur des outils en ligne de gestion de finances personnelles.

Une personne sur quatre dans le métavers au moins une heure par jour d’ici 2026

Gartner prédit que 25 % des gens passeront une heure par jour dans le métavers d’ici 2026 pour travailler, magasiner, étudier, socialiser ou se divertir.

Les diffuseurs en ligne visés par un projet de loi fédéral

Le gouvernement fédéral a déposé un projet de loi mis à jour par rapport à des travaux parlementaires de juin 2021 pour « obliger » les diffuseurs en ligne à « payer leur juste part » pour soutenir les créateurs et les producteurs d'ici.

Données de cartes volées au prix d’un café latté

Un rapport produit par NordVPN affirme que des informations de cartes de paiement volées ne coûtent en moyenne que 6,50 dollars canadiens sur les marchés noirs, c'est-à-dire le coût approximatif d'un café latté.

Tendances 2022 : le métavers au service des entreprises

Des entreprises pourront gagner de l’argent en répondant à des attentes de consommateurs qui vont s’aventurer dans le métavers et ainsi créer de nouveaux types d’emplois, rapporte Accenture.