Un centre de R et D en IA à Montréal pour Ericsson


Fanny Bourel - 06/05/2019

L’entreprise suédoise de télécommunications Ericsson prévoit créer un accélérateur d’intelligence artificielle (IA) à Montréal.Logo d'Ericsson

Il est prévu qu’une trentaine de développeurs, de scientifiques et ingénieurs de données, ainsi d’architectes en apprentissage machine et IA, fassent de la recherche et développement (R et D) en IA et en automatisation dès cette année, et que d’autres postes soient créés par la suite.

Les équipes travailleront au développement de produits et de services en lien avec les réseaux existants et 5G à venir. Un objectif est de combiner la technologie 5G à l’apprentissage machine et à l’IA pour tirer avantage des possibilités offertes par les réseaux 5G et l’accès aux données en temps réel.

« Des capacités matures en IA auront un impact important sur l’automatisation et l’évolution des réseaux 5G et existants », a indiqué, par communiqué, Graham Osborne, président d’Ericsson Canada.

Ericsson emploie déjà 1000 professionnels des télécommunications à Montréal.

Selon IT World, Ericsson a ouvert d’autres accélérateurs d’IA aux États-Unis, en Inde et en Suède. Environ 300 personnes travaillent en IA chez Ericsson.

Ericsson n’est pas la seule entreprise du secteur des technologies à avoir choisi Montréal pour faire de la R et D en IA. Google et Samsung l’ont précédée.

Lire aussi :

Centres de transition vers la 5G à Montréal et Québec

Samsung crée un labo d’IA à Montréal

Google investit dans l’IA à Montréal




Tags: , , , , , , , , , , , ,