Telus : 111 millions dans la région de Montréal

Telus prévoit investir 111 millions de dollars dans ses infrastructures de communication montréalaises.Logo de TELUS

L’objectif serait de développer son réseau de fibre optique sur l’île de Montréal afin qu’il dépasse 4 000 kilomètres à la fin de l’année.

Le réseau pourrait voir sa capacité augmenter mais également sa portée, car il serait étendu à des secteurs comme le Vieux-Montréal, Anjou, Boucherville, Dorval, Île-Bizard, Pierrefonds ou encore Pointe-Claire.

« Nous nous engageons à continuer à jouer un rôle économique pour doter la métropole des réseaux indispensables à l’avenir numérique et connecté », a indiqué, dans un communiqué, François Gratton, vice-président à la direction et président de Solutions d’affaires Est du Canada et de Telus Québec.

De plus, Telus prévoit installer des réseaux sans fil d’intérieur dans des établissements scolaires et de santé. L’entreprise aurait notamment conclu des ententes avec le Centre universitaire de santé McGill, l’Hôpital général juif, l’Institut de cardiologie de Montréal et l’Université de Montréal.

En tout, Telus compterait injecter deux milliards de dollars dans le développement d’infrastructures de communications au Québec d’ici 2020, dont 340 millions cette année. Ces investissements viseraient notamment à stimuler l’adoption de l’Internet des objets au Québec et à courtiser les entreprises en matière de cybersécurité en mettant au point des technologies d’analyse de risques et des services de sécurité fondés sur l’infonuagique.

Lire aussi:

Fibrenoire acquise par Vidéotron

Bell Aliant déploie son réseau de fibre optique au Québec

De la fibre optique de TELUS jusqu’aux foyers rimouskois

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises

Un rapport se penche sur les manières dont les personnes avec un TSA peuvent aider des entreprises dans un contexte de rareté de main-d’oeuvre.