SAP met à pied au moins 79 employés au Canada

SAP Canada a décidé de congédier plus de 79 personnes en Ontario, en Colombie-Britannique et au Québec, a confirmé l’entreprise à IT World Canada.Logo de SAP

L’entreprise connue pour son progiciel de gestion intégré va supprimer 64 emplois dans ses bureaux ontariens et 15 postes dans son laboratoire montréalais, qui effectue de la R et D. Le nombre d’employés mis à la porte en Colombie-Britannique reste inconnu.

Selon IT World Canada, la plupart des employés touchés ont plus de 40 ans.

Ces licenciements s’inscrivent dans un plan de restructuration annoncé, en janvier, par le siège social de SAP, situé en Allemagne. En tout, 4400 personnes seront mises à la porte dans le monde. Bill McDermott, le PDG de SAP, a récemment déclaré que ces congédiements prendraient notamment la forme de départs à la retraite anticipés.

Un objectif serait de permettre à SAP d’investir dans le recrutement de compétences afin de développer son offre infonuagique. Cette restructuration doit lui faire économiser 1,28 milliard de dollars par an à partir de 2020.

SAP planifie d’embaucher 100 000 personnes dans le monde en 2019. Elle affirme que les employés dont les postes sont supprimés seront prioritaires au moment de combler les nouveaux emplois créés.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Sondage sur l’IA : des Québécois optimistes quant à leur propre sort

Pages Jaunes : près d’un emploi sur cinq supprimés

Téléphonie mobile : restructuration chez Microsoft

Articles connexes

Tecsys annonce une nouvelle solution de gestion du commerce électronique 

Tecsys Inc., une entreprise québécoise du domaine de la gestion de la chaîne d'approvisionnement et du commerce omnicanal annonçait il y a quelques jours une nouvelle solution d'exécution du commerce électronique de type « entrepôt dans un entrepôt ».

Aptum acquiert la montréalaise CloudOps

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum a considérablement augmenté son offre de produits ainsi que ses effectifs, avec l'annonce de l'acquisition de CloudOps, une société de Montréal spécialisée dans les plateformes infonuagique natives open source, la réseautique et le développement & exploitation.

OVHcloud lance des serveurs « bare metal » payables à l’utilisation, compatibles avec le nuage public

La société française d’infonuagique OVHcloud lançait hier son nouveau...

Amazon supprimera 18 000 emplois

Les difficultés dans le secteur des technologies aux États-Unis se poursuivent alors que Amazon, le géant du commerce électronique, annonçait hier soir que c'est finalement « un peu plus de 18 000 » emplois qui seront supprimés.

Dépenser pour l’essentiel, et pas seulement pour la technologie, est vital pour la sécurité infonuagique

Les RSSI savent depuis des années que l'argent seul n'achète pas la sécurité dans les environnements sur site. La leçon est la même dans le nuage, selon un nouveau rapport.