Révision des lois sur la communication et la diffusion de contenu

Les lois fédérales sur la radiodiffusion, les télécommunications et la radiocommunication seront examinées par le palier administratif fédéral.Télévision, télé, tv

Selon Patrimoine canadien, ces révisions sont justifiées étant donné que « les nouvelles technologies ont changé la façon dont les consommateurs communiquent entre eux, font des affaires et découvrent du contenu, y accèdent et le consomment » en ligne.

« Pour suivre le rythme de ces changements, nous devons moderniser notre cadre législatif », de manière à ce que les artistes, les artisans, les entreprises, les consommateurs et les diffuseurs « puissent s’adapter », affirme Patrimoine canadien.

Le ministère ajoute que des considérations de concurrence entre les fournisseurs, ainsi que d’accessibilité à internet et aux services sans fil mobiles, seront prises en compte, de manière à soutenir la création, la production et le distribution de contenu d’ici.

« L’examen sera guidé par le principe de la neutralité du réseau et explorera les possibilités d’intégrer à la législation les principes de neutralité du réseau dans la prestation des services de télécommunications », soutient le ministère.

Le groupe qui mènera ces examens sera présidé par Janet Yale, qui a été vice-présidente à la direction chez Telus et chef de la direction à l’Association canadienne de télévision par câble, ainsi que directrice générale au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

Le fédéral mentionne vouloir recevoir le rapport final et les recommandations du groupe au plus tard le 31 janvier 2020.

Lire aussi :

Suggestions du CRTC pour un marché intérieur du contenu en ligne

Découvrabilité : ententes de diffusion sur Ici Tou.tv

Métadonnées pour la découvrabilité et la rémunération de la culture

Articles connexes

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Institut d’IA appliquée à l’Université Concordia

Un institut d’intelligence artificielle appliquée a été lancé par l’Université Concordia à Montréal.

Travail hybride : partenariat entre Microsoft et Rogers

Rogers proposera des applications Teams et des services infonuagiques Azure de Microsoft pour la communication en milieu de travail hybride et 5G.

Partenariat entre BlackBerry et Isaac pour le camionnage

La technologie multicapteurs de surveillance de remorques et de production de rapports Radar de BlackBerry a été intégrée à la plateforme de gestion et de visibilité de parcs de camions d'Isaac pour les entreprises de camionnage.

Le Québec a besoin de plus de superordinateurs, selon le Forum IA Québec

Augmenter le nombre de superordinateurs à la disposition des chercheurs en intelligence artificielle permettrait au Québec de devenir encore plus concurrentiel en cette matière, selon le Forum IA Québec.