Recherche appliquée en fabrication additive à Trois-Rivières


Dominique Lemoine - 01/04/2019

Le Centre de métallurgie du Québec à Trois-Rivières prévoit faire l’acquisition de deux atomiseurs, afin de développer et de fabriquer des poudres métalliques et non métalliques pour l’impression 3D de métaux.

Impression 3D industrielle, manufacturier

Image : Getty

Selon le cabinet de la ministre déléguée au Développement économique régional, le Centre de métallurgie du Québec (CMQ), un centre collégial de transfert de technologie vers les entreprises manufacturières, prévoit en conséquence agrandir ses bureaux et son usine, et se doter d’une plateforme de recherche et de formation.

« Ces poudres entrent dans la conception des pièces, de préformes et de revêtements contre la corrosion, notamment dans les domaines de l’aéronautique et des sciences biomédicales », précise le cabinet.

Le projet doit être mené par le CMQ, qui est affilié au Cégep de Trois-Rivières, en collaboration avec des partenaires industriels de recherche, tels que le Laboratoire de métallurgie de poudres de l’Université Laval et le Centre de caractérisation microscopique des matériaux de Polytechnique Montréal.

Les gouvernements du Québec et du Canada ont accordé des aides financières totalisant environ 7 millions de dollars pour la réalisation de ce projet.

Lire aussi :

Aérospatiale : partenariat en impression 3D de pièces métalliques

5N Plus mise sur la technologie des matériaux

Usine de poudres métalliques à Saint-Eustache




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+