Recherche appliquée en fabrication additive à Trois-Rivières

Le Centre de métallurgie du Québec à Trois-Rivières prévoit faire l’acquisition de deux atomiseurs, afin de développer et de fabriquer des poudres métalliques et non métalliques pour l’impression 3D de métaux.

Impression 3D industrielle, manufacturier
Image : Getty

Selon le cabinet de la ministre déléguée au Développement économique régional, le Centre de métallurgie du Québec (CMQ), un centre collégial de transfert de technologie vers les entreprises manufacturières, prévoit en conséquence agrandir ses bureaux et son usine, et se doter d’une plateforme de recherche et de formation.

« Ces poudres entrent dans la conception des pièces, de préformes et de revêtements contre la corrosion, notamment dans les domaines de l’aéronautique et des sciences biomédicales », précise le cabinet.

Le projet doit être mené par le CMQ, qui est affilié au Cégep de Trois-Rivières, en collaboration avec des partenaires industriels de recherche, tels que le Laboratoire de métallurgie de poudres de l’Université Laval et le Centre de caractérisation microscopique des matériaux de Polytechnique Montréal.

Les gouvernements du Québec et du Canada ont accordé des aides financières totalisant environ 7 millions de dollars pour la réalisation de ce projet.

Lire aussi :

Aérospatiale : partenariat en impression 3D de pièces métalliques

5N Plus mise sur la technologie des matériaux

Usine de poudres métalliques à Saint-Eustache

Articles connexes

Simulateur d’utilisation d’un écran tactile en zone de turbulences créé à Polytechnique Montréal

La création d'un simulateur de vibrations qui reproduit l'utilisation d'un écran tactile dans le poste de pilotage d'un avion qui se trouve en zone de turbulences a valu un prix Mitacs à Adam Schachner, chercheur en mathématiques et en génie industriel à Polytechnique Montréal.

Intelligence artificielle : l’IRT Saint Exupéry s’implante à Montréal

L’Institut de recherche technologique (IRT) Saint Exupéry ouvre à Montréal un bureau se spécialisant en intelligence artificielle.

Fabrication additive : agrandissement pour AP&C à Saint-Eustache

AP&C prévoit agrandir son usine de Saint-Eustache et acquérir des technologies pour accroître sa capacité de production de poudres de métal destinées au domaine de l'impression 3D.

Transport aérien : le fournisseur de systèmes SITA s’agrandit à Montréal

Le fournisseur de systèmes informatiques pour l'industrie du transport aérien dit souhaiter faire de Montréal son centre de développement de systèmes.

Bombardier investit en tests informatisés de composants d’avions

Bombardier veut accroître son utilisation de modèles informatisés pour tester les systèmes et les composants d'avions.