Partenariats de recherche à Singapour pour Element AI

Element AI devient partenaire de la Singapore Management University (SMU), de SGInnovate et de GIC.Element AI, intelligence artificielle

Element AI, un fournisseur de logiciels d’intelligence artificielle (IA) qui est basé à Montréal, affirme que ces ententes s’inscrivent dans le cadre de son plan d’expansion mondiale et de développement de son approche axée sur la recherche collaborative en intelligence artificielle avec des entreprises et des centres de recherche universitaire.

Les objectifs de ces partenariats incluraient de « convertir les dernières avancées de la recherche en IA » pour développer des produits et des logiciels intégrant l’IA et destinés aux organisations de l’industrie financière, de participer à des projets de recherche collaborative, ainsi que de perfectionner les compétences dans la région de Singapour.

« L’écosystème industriel [et technologique] singapourien est formé d’organisations [grandes et jeunes entreprises privées, institutions d’enseignement et entités administratives publiques] renommées possédant un vaste savoir-faire dans l’établissement d’entreprises » et il contribue à « stimuler l’adoption des technologies d’IA », soutient Element AI, dans un communiqué.

Selon Element AI, l’entreprise GIC dispose de laboratoires de recherche pour tester des idées d’application de techniques d’apprentissage machine à la gestion d’actifs par des grandes sociétés de placement.

Le partenariat avec la société publique d’investissement en « technologies transformationnelles » SGInnovate vise l’élargissement du bassin de candidats dans le domaine des technologies à Singapour et le développement d’entreprises en démarrage technologiques dans les États de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, qui « feront progresser » les systèmes d’IA.

De son côté, le partenariat avec la Singapore Management University (SMU), dont l’approche de recherche en informatique et IA aurait « des effets positifs » sur le milieu des affaires, permettra à Element AI d’avoir accès à un centre de recherche en matière d’intelligence et de gouvernance des données d’IA.

Lire aussi :

Intelligence artificielle : LG Electronics choisit Toronto

Sécurité des batteries : partenariat pour Hydro-Québec

Un bureau à Toronto pour Element AI

Articles connexes

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Lancement du Concours canadien d’innovation technologique de KPMG

Cette année encore, KPMG se lance à la recherche du meilleur entrepreneur canadien en technologie et invite les entreprises en démarrage à se disputer le titre d'innovateur technologique de l'année au pays et avoir l'occasion de compétitionner contre leurs pairs à l'échelle mondiale.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Internet haute vitesse moins cher pour familles à faible revenu

Une initiative du gouvernement fédéral permet que des accès plus abordables à Internet haute vitesse soient proposés aux familles à faible revenu.