L’UQÀM offrira un bac en Internet des objets

Le baccalauréat en systèmes informatiques et électroniques doit intégrer la conception et le développement de drones, de vêtements et objets connectés, et de bracelets de mesure de l’activité physique et de signaux biologiques.UQAM

L’Université du Québec à Montréal (UQÀM) soutient que « le marché de l’Internet des objets est en expansion et, avec lui, la demande de spécialistes qualifiés pour imaginer, concevoir et programmer ces gadgets et leurs applications ».

Ainsi, l’UQÀM promet une formation « pour développer les compétences permettant d’œuvrer dans ce secteur ». Selon Abdellatif Obaid, professeur au département d’informatique, « nos diplômés seront très convoités sur le marché de l’emploi ».

Ce baccalauréat doit être offert pour la première fois à l’automne 2017. Il doit remplacer un ancien baccalauréat en microélectronique, ainsi que mobiliser la contribution de professeurs-chercheurs en informatique et microélectronique.

Parmi les autres cours prévus au programme de premier cycle, on retrouve les objets interactifs, la sécurité des systèmes, la mobilité, les télécommunications, les systèmes embarqués, les microsystèmes, les capteurs électroniques imprimés et flexibles, la surveillance informatique et la production de données.

Un stage d’intégration en milieu de travail de quatre mois serait aussi prévu à la troisième année d’études, par exemple dans un centre de recherche, dans une entreprise de technologie, dans une entreprise des secteurs manufacturier, de la santé ou de l’environnement, ou dans le secteur des services publics.

Un programme de deuxième cycle DESS en systèmes embarqués doit aussi être offert.

Lire aussi :

L’UQAM donne un élan à un fournisseur de composantes optiques miniaturisées

TÉLUQ, ESG UQAM et Praxem signent un logiciel de démarrage virtuel d’entreprise

Un programme universitaire sur l’apprentissage numérique

Articles connexes

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.

Hausse de la prise en ligne de rendez-vous par les aînés

Prendre en ligne un rendez-vous médical avec un professionnel fait désormais partie des habiletés technologiques de 54 % des aînés du Québec, selon une enquête de l’Académie de la transformation numérique de l’Université Laval.

Application et base de données d’approvisionnement alimentaire local pour institutions publiques

Les institutions publiques qui fournissent des services alimentaires, comme des services de cafétéria, pourront utiliser une application web et une base de données pour obtenir des informations au sujet des certifications, de la durabilité, ainsi que de la provenance de leurs achats alimentaires.

Le modèle Instacart arrive au Québec

La plateforme Instacart pour faire son épicerie en ligne peut désormais être utilisée en français sur le territoire du Québec.

Microsoft s’associe à la Société des enfants disparus du Canada

Microsoft annonce un partenariat avec la Société des enfants disparus du Canada (SCED) et Esri Canada pour développer le Réseau de recherche sur les enfants, un système national alimenté par Microsoft Azure et des outils d'intelligence artificielle.