Microsoft s’associe à la Société des enfants disparus du Canada


Marie Pâris - 02/03/2021

Microsoft annonce un partenariat avec la Société des enfants disparus du Canada (SCED) et Esri Canada pour développer le Réseau de recherche sur les enfants, un système national alimenté par Microsoft Azure et des outils d’intelligence artificielle.

Image : Getty

Ces outils sont conçus pour combler le manque de réponse pour les enfants disparus dont les cas ne répondent pas aux critères AMBER. En effet, si chaque année plus de 40 000 enfants disparaissent, s’enfuient ou sont enlevés au Canada, moins de 1 % de ces cas sont diffusés au public par l’entremise des alertes AMBER.

L’un des éléments clés du réseau est MCSC rescu, une application facile à utiliser créée par Esri Canada, qui contient des informations sur les cas d’enfants disparus tirées de bases de données grâce à une technologie développée par Microsoft.

En février, l’Association canadienne des chefs de police (ACCP) a officiellement approuvé le nouveau Réseau de recherche d’enfants de la SCED. Le Réseau a d’ailleurs été développé en consultation avec les services de police et testé par ceux-ci.

De nombreux cas de disparitions d’enfants traversent les frontières provinciales, territoriales et internationales, et le Réseau offre aux services de police un moyen rapide, facile et économique de partager des informations et de collaborer les uns avec les autres ainsi qu’avec le public.

L’ACCP demande à tous les services de police d’adopter et de mettre en œuvre le Réseau comme pratique standard dans les enquêtes sur les disparitions d’enfants à risque élevé au Canada. Les Canadiens sont également invités à télécharger l’application MCSC rescu dans le Google Play Store et l’Apple App Store. Le public peut ainsi s’inscrire pour recevoir des alertes et partager toute information qu’ils pourraient avoir concernant un enfant ou un jeune disparu.




Tags: , , ,