Le modèle Instacart arrive au Québec


Dominique Lemoine - 19/10/2021

La plateforme Instacart pour faire son épicerie en ligne peut désormais être utilisée en français sur le territoire du Québec.

Image : Getty

L’entreprise Instacart, basée à San Francisco, affirme que la livraison le jour-même ou en moins d’une heure est maintenant possible dans 17 villes du Québec. Elle mentionne que les détaillants Bureau en gros, H&M, Pharmaprix et Sephora ont ajouté des produits sur sa plateforme de commerce en ligne, qui compte au Canada 40 détaillants de produits d’épicerie ou d’articles, comme des fournitures de bureau ou des vêtements.

Selon Instacart, elle devra recruter 10 000 nouveaux « acheteurs » inscrits au Québec et au Canada, afin d’y soutenir son expansion, ainsi que pour y « faciliter la livraison de produits ».

Lorsqu’un consommateur inscrit achète des produits à partir du site internet ou de l’application mobile Instacart, un autre « acheteur » inscrit d’Instacart s’occupe de récupérer et de livrer les produits dans l’heure qui suit ou au moment choisi.

Cependant, la CBC rapporte que des « acheteurs » Instacart du Canada qui livrent des commandes sont perplexes par rapport à une diminution des revenus qu’ils réussissent à générer ainsi, dans certains cas sous le niveau du salaire minimum, et que l’entreprise nie avoir modifié sa manière de les calculer.

Selon La Presse canadienne, des travailleurs indépendants pour Instacart au Canada et aux États-Unis se sont entendus pour ne pas accepter de commandes durant la fin de semaine du 16 octobre 2021, afin d’essayer d’obtenir de meilleures conditions de rémunérations.

Lire aussi :

Une plateforme de données Lightspeed pour les restaurants

Une entreprise en démarrage de Québec acquise par Moneris

Panier Bleu veut offrir une plateforme transactionnelle




Tags: , , , , , , , , ,