Loi canadienne anti-pourriel : Gap règle pour 200 000 $


Tom Li - 09/12/2021

L’entreprise de vêtements Gap a accepté un règlement de 200 000 dollars avec le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes pour avoir prétendument enfreint la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP).Illustration du concept du courriel

En plus du paiement du règlement, Gap a promis de modifier la façon dont elle approche ses clients. Le CRTC avait envoyé une lettre d’avertissement à Gap en décembre 2018 après avoir reçu plusieurs plaintes de consommateurs concernant les « pratiques de messagerie électronique » de l’entreprise.

Malgré l’avertissement, les plaintes ont continué d’affluer, convainquant le CRTC d’ouvrir une enquête formelle en juin 2021 sur la conformité de Gap à la LCAP.

L’enquête a conclu qu’entre janvier 2018 et août 2021, Gap a envoyé des messages électroniques à ses clients sans leur consentement. De nombreux messages n’étaient pas accompagnés d’une option de désabonnement accessible.

Le CRTC a fait remarquer que Gap s’est montrée coopérative et prompte à modifier ses pratiques de commercialisation pour les rendre conformes à la loi.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Assurances : partenariat en publipostage pour Equisoft et Humania

Automatisation de la saisie et programmation d’envois de courriel dans Gmail

Vendredi fou et Cyberlundi : avertissement d’annulations de rabais




Tags: , , , , , , , , , , ,