L’industrie du taxi réplique avec la technologie

L’industrie du taxi propose de généraliser son usage des tablettes électroniques et des moyens de paiement électronique.

Taxi, industrie, technologie, tablette
Image : Thinkstock

Le Comité provincial de concertation et de développement de l’industrie du taxi (CPCDIT), qui représente des compagnies et coopératives de taxi, affirme avoir déposé un mémoire dans le cadre d’une consultation publique sur l’état de son industrie, dans lequel elle propose des mesures pour améliorer le service offert à sa clientèle et pour lutter contre le « transport illégal, le faux covoiturage, le faux bénévolat et le transport clandestin ».

Parmi les mesures de modernisation qui sont proposées par l’industrie pour lutter contre la concurrence, par exemple celle de Uber, on retrouve aussi la généralisation de l’usage du GPS et de l’émission de reçus grâce à des équipements technologiques.

De plus, le Comité CPCDIT prévoit identifier avec le ministère des Transports des moyens et des programmes qui devront permettre d’atténuer les coûts des acquisitions des équipements technologiques nécessaires.

Parmi les autres mesures qui sont proposées par l’industrie, on retrouve la création d’un code d’éthique en matière de comportement et de courtoisie, ainsi que la vérification des antécédents judiciaires pour tous les candidats aux métiers du taxi.

Lire aussi :

Montréal propose de rendre obligatoires les caméras dans les taxis

Paxi offre un écosystème mobile aux taxis

Google et TPG investissent 258 M$ US dans Uber

Articles connexes

Fonds d’intelligence artificielle pour le Nouveau-Brunswick

L’adoption de l’intelligence artificielle et de ses capacités par des entreprises du Nouveau-Brunswick sera accélérée par des programmes de recherche appliquée, de formation de compétences et de mobilisation des industries.

Distribution : Microsoft mise sur le bouleversement numérique des marchés

Le fournisseur technologique Microsoft vise la transformation numérique de toutes les entreprises, comme il avait visé à ses débuts la transition de tous les milieux de travail vers l'utilisation généralisée des ordinateurs personnels.

Recherche appliquée en fabrication additive à Trois-Rivières

Le Centre de métallurgie du Québec à Trois-Rivières prévoit faire l'acquisition de deux atomiseurs, afin de développer et de fabriquer des poudres métalliques et non métalliques pour l'impression 3D de métaux.

Le fédéral se prépare à s’équiper en technologies d’intelligence artificielle

Le palier administratif fédéral aura une liste de fournisseurs « préqualifiés » de technologies d'intelligence artificielle.

5N Plus obtient 25 M$ US d’Investissement Québec

Le prêt de 25 millions de dollars américains doit servir à poursuivre son plan de s'identifier davantage à la fabrication et à la vente de matériaux technologiques.