Fonds d’intelligence artificielle pour le Nouveau-Brunswick

L’adoption de l’intelligence artificielle et de ses capacités par des entreprises du Nouveau-Brunswick sera accélérée par des programmes de recherche appliquée, de formation de compétences et de mobilisation des industries.

Saint-Jean, Nouveau-Brunswick. Source : Getty

Selon l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, un organisme fédéral, le Fonds d’intelligence artificielle (IA) du Nouveau-Brunswick sera sous la responsabilité de la Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB).

« En investissant dans l’IA, le fédéral prend des mesures pour inciter la population à tirer parti de son potentiel en aidant à résoudre des défis », affirme l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA).

Cette dernière soutient que la compréhension et l’utilisation de technologies et de plateformes numériques représentent pour les entreprises un moyen « d’innover » et « de croître » dans une économie en évolution.

« Ce fonds accélérera la création et l’adoption de systèmes d’intelligence artificielle pour les entreprises grâce à des partenariats avec des experts en recherche du Nouveau-Brunswick issus de nos établissements d’enseignement et de recherche. De plus, il appuiera la formation et le perfectionnement d’experts pour fournir ces systèmes à l’industrie », selon la FINB.

Des contributions financières de 996 523 dollars (non remboursable) par l’APECA, de 1 363 050 dollars de la FINB et de 850 000 dollars de partenaires de l’industrie et du secteur de la recherche ont servi à bâtir le fonds.

Lire aussi :

OptiMach et Schneider veulent robotiser les scieries

L’application Alerte COVID adoptée par six provinces

Nouveau-Brunswick : Siemens devient membre de l’Institut sur la cybersécurité

Articles connexes

Fonds de développement des compétences des employés des fournisseurs d’Apple

Apple a créé un fonds de 50 millions de dollars américains de développement des employés de ses fournisseurs, qui élargira leur accès à des opportunités d'apprentissage et de développement de leurs compétences.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.

Début de la phase de conception du Canadarm3 avec des PME d’ici

De petites et moyennes entreprises collaboreront avec MacDonald, Dettwiler and Associates pour développer des technologies émergentes dans le cadre de la conception du Canadarm3, selon l’Agence spatiale canadienne.

La CIRA se penche sur les iniquités numériques en matière de télétravail

Des iniquités numériques et technologiques désavantagent des communautés du Canada, en particulier en contexte de pandémie, avec le travail à distance et en ligne qu’elle implique, selon la CIRA.

Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe

Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l'information et en ingénierie.