L’Europe stimule aussi sa propre production locale de semi-conducteurs

Le fabricant de semi-conducteurs suisse STMicroelectronics obtient un prêt de 600 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour financer de nouvelles lignes de production de semi-conducteurs en Europe.

Selon un communiqué conjoint émis par la BEI et STMicroelectronics, le prêt doit être utilisé pour financer la recherche et développement et de nouvelles lignes de production de semi-conducteurs en Europe.

Ce financement public relève de la politique de l’Union européenne « visant à renforcer l’industrie des semi-conducteurs sur le sol européen » et il « contribue aux objectifs de souveraineté technologique européenne ».

L’opération concerne des investissements dans des lignes de production pilotes pour des semi-conducteurs « de pointe » dans des installations existantes de STMicroelectronics en Italie (Agrate et Catane) et en France (Crolles).

La part de l’Europe dans la production mondiale de semi-conducteurs serait désormais de 10 %, en recul par rapport aux années 2000 (24 %) et 90 (44 %).

« Il n’y a pas de souveraineté politique sans souveraineté technologique. La maîtrise de cette technologie est essentielle pour l’indépendance stratégique de l’Union européenne », selon Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie.

STMicroelectronics a été financée huit fois par la BEI depuis 1994 pour un montant total de 3,15 milliards d’euros.

Lire aussi :

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Fabrication locale de semi-conducteurs visée avec une loi fédérale aux États-Unis

Le Conseil canadien des semi-conducteurs veut produire à l’intérieur des frontières

Articles connexes

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.

Telus obtient près de 6,5 M$ pour l’expansion de son réseau cellulaire en Gaspésie

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a répondu favorablement à une requête de Telus qui souhaitait améliorer sa desserte mobile le long de certains tronçons des routes 132, 195 et 299 en Gaspésie. Le CRTC a donc approuvé le financement de deux projets totalisant 6,45 millions de dollars.

Propulsée par la reprise des événements en personne, Planned mobilise 18 M$

Planned, une plateforme de planification d'événements tout-en-un annonçait hier la conclusion réussie d'une ronde de financement de série A menée par Drive Capital avec la participation de Outsiders Fund, THCAP et N49P qui a permis de lever 18 M$.