Le fédéral réglemente l’utilisation des drones

Les utilisateurs de drones devront immatriculer leurs drones et obtenir un certificat de pilote d’ici le 1er juin 2019.Centre de géomatique du Québec, drone

Transports Canada affirme que la cadre réglementaire du palier administratif fédéral pour les systèmes d’aéronefs télépilotés, ou drones, vise à « trouver le juste milieu entre l’aspect pratique et l’utilisation sécuritaire des drones », pour l’espace aérien et le public, et que « les drones appartiennent à un secteur économique important et prometteur ».

Il est prévu que le règlement s’applique « à tous les pilotes de drones faisant voler des appareils pesant entre 250 grammes et 25 kilogrammes dans leur champ de vision direct, que ce soit pour le plaisir, le travail ou la recherche ».

Le règlement doit entrer en vigueur le 1er juin 2019 et créer deux catégories de drones, c’est-à-dire les opérations de base et les opérations avancées, sur la base de la distance entre l’appareil et les personnes au sol, ainsi que des règles relatives à l’espace aérien. Pour obtenir leur certificat (en version papier ou électronique) pour les opérations de base (14 ans et plus) et avancées (16 ans et plus), les utilisateurs devront passer un examen en ligne.

Les règles incluront aussi de « rester à une altitude inférieure à 122 mètres » et de « rester loin du trafic aérien ». Des certificats d’opérations aériennes spécialisées (COAS) sont prévus pour les utilisateurs qui « doivent faire voler un drone sans respecter les règles des opérations de base ou avancées ».

Transports Canada soutient que ce règlement est le résultat de consultations menées auprès de l’industrie et de citoyens.

DJI, un fabricant de drones civils et de technologies d’imagerie aérienne qui est basé à Shenzhen en Chine, a qualifié la réglementation du Canada sur les drones « d’approche modérée » et « d’équilibre entre la protection de la sécurité du public et les bénéfices de la technologie des drones pour les entreprises ».

Lire aussi :

Drones : financement fédéral et provincial pour Tyto Robotics

Drones : des Canadiens favorables à une réglementation accrue

Financement en analyse du territoire par drones

Articles connexes

La québécoise Outreach Robotics met les drones au service de la conservation de la flore

En collaboration avec plusieurs organismes du domaine de la conservation, Outreach Robotics a mis au point une méthode unique pour échantillonner des plantes auparavant inaccessibles et faciliter la préservation des espèces florales menacées.

Financement fédéral pour la production de capteurs de véhicules autonomes

One Silicon Chip Photonics (OSCP), une entreprise basée à Montréal, obtient 3,2 millions de dollars en financement public de l’organisme Technologies du développement durable Canada.

Drones de sécurité : une première formation collégiale offerte au Québec

Pour la première fois au Québec, une attestation d’études collégiales (AEC) en Opération de drone de sécurité est offerte par le Cégep Gérald-Godin

Entente entre Air Canada et Drone Delivery Canada

Air Canada Cargo commercialisera la technologie et les services de livraisons par drone de Drone Delivery Canada auprès d'expéditeurs de marchandises.