La québécoise Outreach Robotics met les drones au service de la conservation de la flore

En collaboration avec National Geographic, Investissement Québec, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), Mitacs, Createk Design Lab, l’Institut Interdisciplinaire d’Innovation technologique (3IT), l’Université de Sherbrooke, National Tropical Botanical Garden (NTBG), Mohamed bin Zayed Species Conservation Fund, Plant Extinction Prevention Program (PEPP) et l’État d’Hawaï – Division des forêts et de la faune sauvage, Outreach Robotics a mis au point une méthode unique pour échantillonner des plantes auparavant inaccessibles et faciliter la préservation des espèces florales menacées.

Outreach Robotics (anciennement DeLeaves) œuvre dans le développement d’outils aéroportés pour effectuer des tâches en contact et interagir avec des environnements difficiles d’accès. Elle est notamment reconnue pour l’outil DeLeaves qui fournit une nouvelle façon d’échantillonner les arbres à l’aide d’un drone. 

La société travaille avec des entreprises agricoles et forestières de premier plan et des organismes de recherche à travers le monde pour permettre l’échantillonnage de plantes et d’arbres auparavant inaccessibles. Sa nouvelle technologie, le Mamba, a le potentiel de révolutionner le travail pouvant être effectué avec un drone, affirme-t-elle dans un communiqué.

Outreach Robotics souhaite maintenant utiliser sa technologie unique au monde pour amener la robotique à un autre niveau. 

Le Mamba sera donc utilisé pour compléter le cycle de vie de la conservation des organismes situés dans des zones difficiles d’accès, de la localisation à la collecte, puis à la culture et à la transplantation. Il permet ainsi d’assurer la survie d’espèces végétales en voie d’extinction.

Qualifiant le Mamba de « révolutionnaire », le spécialiste des drones du NTBG, Ben Nyberg, affirme « cela nous permet d’atteindre des espèces en danger critique d’extinction qui n’ont que quelques individus restants. Cela peut faire la différence entre l’extinction et la survie. »

Il s’agit, selon Outreach Robotics, du premier système aérien capable d’échantillonner des plantes dans des zones difficiles à atteindre. En instance de brevet, le produit a récemment été testée sur les falaises d’Hawaï, où des graines et boutures de plusieurs espèces indigènes gravement menacées ont été collectés avec succès, dont les espèces extrêmement rares Lysimachia iniki et Isodendrion pyrifolium qui poussent sur des falaises abruptes autrement inaccessibles. Ces échantillons survivent actuellement dans les installations du NTBG.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à rlaruelanglois@directioninformatique.com.

Articles connexes

Financement fédéral pour la production de capteurs de véhicules autonomes

One Silicon Chip Photonics (OSCP), une entreprise basée à Montréal, obtient 3,2 millions de dollars en financement public de l’organisme Technologies du développement durable Canada.

Drones de sécurité : une première formation collégiale offerte au Québec

Pour la première fois au Québec, une attestation d’études collégiales (AEC) en Opération de drone de sécurité est offerte par le Cégep Gérald-Godin

Entente entre Air Canada et Drone Delivery Canada

Air Canada Cargo commercialisera la technologie et les services de livraisons par drone de Drone Delivery Canada auprès d'expéditeurs de marchandises.

Distribution : Microsoft mise sur le bouleversement numérique des marchés

Le fournisseur technologique Microsoft vise la transformation numérique de toutes les entreprises, comme il avait visé à ses débuts la transition de tous les milieux de travail vers l'utilisation généralisée des ordinateurs personnels.