La montréalaise TrackTik acquise par Trackforce Valiant de Californie

TrackTik, une entreprise montréalaise de logiciels destinés à l’industrie de la sécurité fondée en 2013 vient d’être acquise par la société californienne Trackforce Valiant, un fournisseur de solutions pour les professionnels de la sécurité.

Elles s’attendent à ce que leur consolidation combine les meilleures pratiques de chacune de leurs plateformes de gestion des effectifs de sécurité.

TrackTik continuera d’opérer au Québec en travaillant avec Trackforce sur le développement de solutions de sécurité telles que la gestion du temps et de la main-d’œuvre, les tournées de garde, la gestion des incidents, la répartition et le contrôle mobile, ainsi que la facturation et la paie.

Le PDG de Trackforce, Trevor Campion, supervisera l’entité combinée en tant que PDG, et le PDG de TrackTik, Simon Ferragne, assumera le rôle de CTO. Selon TrackTik, Ferragne et les investisseurs de TrackTik ont ​​réinvesti une partie de leur avoir dans la nouvelle organisation combinée afin d’en soutenir la croissance. 

Le siège social de TrackTik se trouve à Montréal mais la société est implantée au Royaume-Uni et en Europe. Elle affirme que sa plate-forme est utilisée par plus de 210 000 installations dans plus de 35 pays.

Sa suite de solutions est conçue pour aider les fournisseurs de services de sécurité et les services de sécurité d’entreprise à suivre les tournées de garde, à réduire le nombre de tâches manuelles et à diminuer les coûts.

Avant de devenir une filiale de Trackforce, TrackTik avait jusqu’à maintenant levé quelque 54,5 millions de dollars auprès d’investisseurs incluant Georgian Partners, Inovia Capital, Klass Capital et la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Installée à San Diego et fondée en 2000, Trackforce indique que ses solutions de gestion des effectifs de sécurité sont utilisées par plus de 300 000 professionnels dans 45 pays. Ses clients comprennent des fournisseurs de services de sécurité, de grands aéroports, des universités et des entreprises.

Lire aussi :

Levio fait l’acquisition de Binary Star

Alithya acquiert l’américaine Datum

ITI acquiert D2V Analytics

Articles connexes

Sierra Wireless de Colombie-Britannique acquise par l’américaine Semtech

Nouvelle importante sur la scène technologique de la Colombie-Britannique cette semaine alors qu’on apprenait que Semtech Corp., un fournisseur de semi-conducteurs à signaux mixtes et d'algorithmes analogiques, avait acquis Sierra Wireless Inc. pour 1,2 milliard de dollars américains.

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

OSF Digital acquiert l’américaine Aarin Inc.

OSF Digital, une société ayant son siège social à Québec qui oeuvre dans le domaine du commerce et de la transformation numérique, annonçait récemment avoir fait l’acquisition de l’entreprise américaine Aarin Inc. Il s’agit pour la société de la deuxième acquisition d’une entreprise américaine cette année.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

CGI acquiert plus de 90 % du capital d’Umanis

CGI inc. et Umanis SA annoncent que dans le cadre d’une offre publique d'achat simplifiée, CGI France a acquis près de 2,5 millions actions d'Umanis, détenant dorénavant un total de 16 983 876 actions représentant 91,54 % du capital et au moins 91,42 % des droits de vote de la société.