Intel renonce aux puces 5G pour les téléphones


Fanny Bourel - 18/04/2019

Le même jour où Apple et son fournisseur de puces Qualcomm ont mis fin au conflit les opposant, Intel, qui a aussi fourni à Apple des puces pour appareils iPhone, a annoncé son retrait du marché des puces 5G pour les téléphones.Logo d'Intel

Dans son communiqué, l’entreprise américaine explique qu’elle continuera à produire des puces modems 4G pour les téléphones multifonctions, mais qu’elle ne lancera pas de puces modems 5G, y compris celles qui étaient initialement prévues pour 2020.

« Il n’y a pas de chemin vers la rentabilité qui se distingue clairement », a indiqué, par communiqué, Bob Swan, PDG d’Intel.

Toutefois, Intel affirme que la technologie 5G reste une priorité stratégique pour elle et qu’elle évalue présentement différentes opportunités en matière de puces modems 4G et 5G pour les ordinateurs, les objets connectés et les appareils gérant des données. Et ses investissements dans le domaine de l’infrastructure des réseaux 5G vont se poursuivre.

Rappelons que le fournisseur de puces Qualcomm reprochait à Apple d’avoir transmis une partie de sa propriété intellectuelle à Intel afin que cette dernière puisse produire pour les appareils iPhone des puces capables de rivaliser avec celles de Qualcomm.

Lire aussi :

Apple condamnée à verser 31 M$ à Qualcomm

Apple-Qualcomm : la bataille judiciaire entre dans sa phase finale

Qualcomm attaque Apple en justice pour espionnage industriel




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,