Du financement pour un logiciel Azur de gestion de trésorerie

Desjardins Capital et Investissement Québec financent le Groupe Azur pour continuer à développer et à commercialiser le système de gestion de trésorerie EFS, qui est dévoilé cette semaine au Forum FinTech à Montréal.

Groupe Azur, EFS
Image : Groupe Azur

Desjardins Capital, une composante de financement d’entreprises du Mouvement Desjardins, affirme que le système EFS permet de « gérer les flux de trésorerie » et qu’il « aura généré des investissements de 6 millions de dollars entre 2014 et 2022 ».

Un autre objectif est de renforcer la position du Groupe Azur sur le marché des projets de transformation numérique, ainsi qu’en matière de développement et déploiement de logiciels infonuagiques conçus pour les petites et moyennes entreprises.

Groupe Azur mise notamment sur le prototypage de logiciels, sur l’intelligence artificielle (IA), ainsi que sur des technologies de Microsoft et Salesforce pour les affaires électroniques.

Ainsi, la technologie financière EFS « peut être adaptée aux besoins spécifiques des trésoriers et directeurs financiers » et elle inclut des techniques d’IA pour la prise de décisions et la gestion des risques financiers.

La ronde de financement a été menée par la société de conseil en financement et en transactions Mazars Conseils. Les montants respectifs n’ont pas été précisés. Dans le cas d’Investissement Québec il s’agirait d’un prêt.

Lire aussi :

Technologies financières en démarrage : 1,75 M$ pour Flinks

Technologie financière : partenariat entre CDL et BMO

Lancement d’un fonds d’investissement en technologies financières

Articles connexes

Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.

Telus obtient près de 6,5 M$ pour l’expansion de son réseau cellulaire en Gaspésie

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a répondu favorablement à une requête de Telus qui souhaitait améliorer sa desserte mobile le long de certains tronçons des routes 132, 195 et 299 en Gaspésie. Le CRTC a donc approuvé le financement de deux projets totalisant 6,45 millions de dollars.

Propulsée par la reprise des événements en personne, Planned mobilise 18 M$

Planned, une plateforme de planification d'événements tout-en-un annonçait hier la conclusion réussie d'une ronde de financement de série A menée par Drive Capital avec la participation de Outsiders Fund, THCAP et N49P qui a permis de lever 18 M$.

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

La fracture numérique au Canada dans le collimateur de bailleurs de fonds

Des bailleurs de fonds affirment que réduire la fracture numérique au Canada doit devenir une priorité pour s'attaquer à des problèmes sociaux urgents.