Dermago et Oro Health misent sur la sauvegarde de données médicales

L’entreprise de télémédecine et de service en ligne de dermatologie Dermago affirme ajouter la sauvegarde de données médicales à son offre commerciale.

Source : Getty

Selon Dermago, ses services reposeront désormais sur une plateforme de technologies médicales développée à Montréal par une équipe d’Oro Health, qui inclut des fonctions de sauvegarde de données médicales qui rendent « hermétiques » les interactions entre un patient et son équipe médicale à distance.

« La sécurité des données médicales est une priorité pour nous et pour les professionnels en soins de santé qui utilisent notre plateforme. S’assurer de la confidentialité des interactions entre patients et médecins est un défi continu en télémédecine », dit Emilie Bourgeault, cofondatrice de Dermago et chef de la direction d’Oro Health.

« Il s’agit d’une application très stricte des principes du chiffrement de bout en bout. […] Seuls le médecin, le patient et des personnes privilégiées désignées détiennent les clés pour pouvoir consulter pleinement un dossier médical », affirme Bruno Morel, directeur de la technologie chez Oro Health.

Ce dernier soutient que « si une intrusion ou une fuite devait se produire, il serait impossible de déchiffrer quoi que ce soit sans les clés », et que « même si l’une des clés était trouvée ou compromise, l’impact serait minime ».

Lire aussi :

Hausse de la prise en ligne de rendez-vous par les aînés

Plateforme numérique et télémédecine pour les gens qui vivent avec une stomie

L’ère de la télédermatologie approche

Articles connexes

Le rôle essentiel d’un responsable de la protection de la vie privée

Toute entreprise qui traite des informations personnelles ou confidentielles doit nommer un responsable de la protection de la vie privée pour superviser les obligations de conformité et protéger les intérêts des personnes concernées.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Google travaille sur des publicités moins intrusives

Google lance une initiative sur plusieurs années pour introduire des options publicitaires plus respectueuses de la confidentialité et de la vie privée.

Élaborer des règles de confidentialité non appliquées est une perte de temps

Message aux entreprises dans le cadre de la Journée de la protection des données : ne vous contentez pas d'écrire des politiques de confidentialité, faites-les respecter.

La confidentialité doit être gérée sans interruption

Les organisations doivent gérer en continu les risques liés à la confidentialité, selon la responsable des pratiques de confidentialité pour KMPG au Canada.