Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.

Image : Getty

Sur la base du sondage réalisé en ligne en février 2022 auprès de 1700 adultes qui habitent au Canada, le fournisseur de services de transactions numériques et de sécurité numérique Interac affirme que « les comportements numériques risqués augmentent » en conséquence.

De plus, selon l’entreprise Interac, ces déficits de connaissances existent dans un contexte de « multiplication des informations détenues par des fraudeurs » et de « sophistication des tentatives de fraude ».

Les gens « peuvent, sans le savoir, fournir des informations personnelles par le biais de messages sur les médias sociaux, d’applications de jeux ou de divertissement, de sites de vente en ligne ou de courriels, qui peuvent être recueillies et utilisées par des fraudeurs lors de fraudes », mentionne Interac.

Des tactiques de fraude incluraient d’utiliser des renseignements personnels comme le nom, l’adresse et la date de naissance d’une cible « pour se faire passer pour une personne de confiance » et « créer une fausse impression de sécurité ».

Il est notamment recommandé de ne pas communiquer de données d’identification comme son adresse ou son numéro de plaque d’immatriculation dans des messages sur les médias sociaux, d’adopter l’authentification multifactorielle, d’examiner ses relevés bancaires pour détecter les fraudes, d’utiliser des mots de passe multiples et complexes, de ne pas répondre à tout prix à une demande inattendue de renseignements personnels, de se tenir au courant au sujet des types d’escroqueries et des signes de fraude, ainsi que de vérifier avec un autre moyen de communication l’authenticité des communications suspectes.

Lire aussi :

Vie privée au Canada : Bilan de 2021 et prévisions pour 2022

Signalements de tentatives de fraude impliquant des cryptoactifs en hausse

Le volume d’appels frauduleux a plus que doublé en 2021 aux États-Unis

Articles connexes

La panne du réseau Interac exacerbée par une mauvaise conception du réseau

La panne massive du réseau de Rogers le 8 juillet a paralysé le système de paiement Interac, forçant les commerçants canadiens à refuser les clients payant avec des cartes de débit. Après le retour à la normale de ses services, la société financière a présenté des excuses ainsi que son engagement à ajouter un autre fournisseur pour accroître la résilience de son service.

Panne de six heures du système de paiement Interac d’Elavon

Le service de paiement Interac d'Elavon a souffert d’une panne au Canada le 29 avril, privant les utilisateurs des fonctions de débit sur les principaux terminaux de paiement du Canada, y compris Godaddy Poynt, et obligeant les entreprises à refuser les paiements par carte de débit.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Vers un traitement accéléré de demandes policières d’accès aux données

Le Canada et les États-Unis préparent un traité pour accélérer les demandes policières d'accès aux données détenues par des entreprises technologiques.

Sébastien Vachon-Desjardins extradé aux États-Unis

Condamné au Canada pour des attaques par rançongiciels, Sébastien Vachon-Desjardins a été extradé aux États-Unis pour faire face à d'autres accusations.