Vie privée au Canada : Bilan de 2021 et prévisions pour 2022

Une révision de la loi fédérale sur la protection de la vie privée par le secteur privé est morte en 2021, mais selon un expert, 2022 pourrait être l’année d’un bouleversement dans la législation sur la protection de la vie privée par le secteur privé, si le Parlement fédéral et trois provinces agissent vite.

Image : Getty

« Tous les signaux suggèrent que nous allons potentiellement avoir une importante réforme de la loi sur la protection des données dans le secteur privé aux paliers fédéral et provincial l’année prochaine », a déclaré Teresa Scassa, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en droit et en politique de l’information à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa, dans le cadre d’un entretien de fin d’année.

Selon les dispositions retenues, la législation pourrait avoir un effet significatif sur les pratiques des entreprises en matière de collecte et de protection de données.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

La protection de la vie privée doit être davantage renforcée, selon le commissaire

Des dirigeants d’entreprises tiraillés entre la cybersécurité et le développement

Ottawa dépose un projet de loi pour mieux protéger la vie privée des internautes

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Dell Technologies étend ses capacités de protection des données multi nuage

La texane Dell Technologies annonce aujourd’hui des ajouts à Dell PowerProtect Data Manager, son logiciel de protection des données d'entreprise, ainsi qu'un nouveau composant dans ses services de stockage de données APEX, qui visent à aider à protéger les organisations contre la menace croissante des cyberattaques, à simplifier les opérations informatiques et soutenir les principes de vérification systématique (Zero Trust).

Twitter incapable de protéger les données des utilisateurs, selon un ancien RSI

L'ancien responsable de la sécurité de l'information (RSI) de Twitter a porté une série d'accusations graves contre son ancien employeur lors d'un témoignage devant le Congrès américain, y compris des allégations selon lesquelles des agents étrangers d'Inde et de Chine travaillaient pour l'entreprise et que des dirigeants de Twitter induisaient en erreur le public et les régulateurs sur la sécurité des données.

TikTok serait « l’application la plus gourmande en données »

Des experts en cybersécurité de VPNOverview.com, dont le siège est aux Pays-Bas, ont récemment entrepris une recherche unique : Étant donné que beaucoup d'entre nous téléchargeons des applications qui transforment le visage, à quel point les données d'une personne sont-elles en sécurité entre les « mains » de ces applications ?

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies.