La protection de la vie privée doit être davantage renforcée, selon le commissaire

Le commissaire à la protection de la vie privée du Canada recommande au Parlement de réformer la législation sur la protection de la vie privée.Logo du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Le palier administratif fédéral doit faire de la réforme de la protection de la vie privée une priorité, affirme le commissaire à la protection de la vie privée dans son rapport annuel remis aujourd’hui au Parlement du Canada. Le rapport annuel couvre la période du 1er avril 2020 au 31 mars 2021. Il s’agit du dernier rapport annuel qui aura été produit par le commissaire Daniel Therrien, car son mandat sera terminé le 4 juin 2022.

« Il ne fait aucun doute que l’économie moderne dépendra de plus en plus de la valeur des données », soutient Daniel Therrien.

À son avis, « le nouveau Parlement doit légiférer pour permettre une innovation responsable ».

De plus, « cela doit être fait à l’intérieur d’un cadre fondé sur les droits, qui reconnaît le droit fondamental à la vie privée ».

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Loi canadienne anti-pourriel : Gap règle pour 200 000 $

Ottawa dépose un projet de loi pour mieux protéger la vie privée des internautes

Siri : enregistrements écoutés par des tiers

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à [email protected]

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Des entreprises canadiennes devront signaler les cyberattaques en vertu de la loi proposée

Certaines entreprises de quatre domaines canadiens d'infrastructures essentielles sous juridiction fédérale devront renforcer leur cybersécurité et partager de manière confidentielle des informations sur les cybermenaces avec Ottawa.

PLUS DE DÉTAILS – Le gouvernement dépose sa réforme de la législation sur la protection de la vie privée

Le gouvernement libéral a présenté sa deuxième tentative de réforme des lois sur la protection de la vie privée au pays couvrant le secteur des entreprises.