Budget fédéral 2019 : des mesures pour attirer et former la main-d’œuvre


Fanny Bourel - 21/03/2019

Le budget fédéral 2019 présenté mardi contient des mesures pour attirer et retenir la main-d’œuvre dans l’industrie des technologies de l’information (TI).Travailleuse, travailleur, travail, emploi, TI

La décision du gouvernement fédéral de rendre permanent le programme de talents mondiaux a été bien accueillie par le secteur, en particulier par l’Association québécoise des technologies (AQT).

« Ce programme permet d’accélérer les processus d’immigration de talents spécialisés, un avantage non négligeable pour un secteur qui vit un défi de main-d’œuvre sans précédent », a affirmé à Direction informatique, par courriel, Nicole Martel, présidente et directrice générale (PDG) de l’AQT.

Lancé sous forme de projet pilote en 2017, ce programme, qui permet d’accorder rapidement des visas de travail à des travailleurs étrangers très qualifiés, bénéficiera d’un investissement de 35,2 millions de dollars au cours des cinq prochaines années puis, par la suite, de 7,4 millions de dollars par an.

« Cela va aider à combler les 216 000 postes qui devront être pourvus d’ici 2021 », a déclaré Ben Bergen, le directeur général du Conseil canadien des innovateurs, à IT Business.

Le développement de talents au Canada n’est pas oublié. Le gouvernement fédéral prévoit octroyer 150 millions de dollars supplémentaires sur quatre ans, à partir de 2020-2021, à Emploi et Développement social Canada, afin de « créer jusqu’à 20 000 autres possibilités d’apprentissage intégré au travail par année », précise le budget. Notons que cette somme vise à développer des compétences utiles pour l’ensemble des secteurs, et pas seulement pour les TI.

Lire aussi :

Budget fédéral 2019 : des mesures pour la recherche et le développement en TI

Uber : Québec compense les propriétaires de permis de taxi




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,