Bombardier investit en tests informatisés de composants d’avions


Dominique Lemoine - 25/02/2019

Bombardier veut accroître son utilisation de modèles informatisés pour tester les systèmes et les composants d’avions.

avion, aviation

Image : Getty

Pour ce faire, Bombardier, une entreprise de fabrication d’avions et de trains dont le siège social est situé à Montréal, affirme prévoir fournir 18,75 millions de dollars au projet de recherche aéronautique Aéro21, dont un objectif est de stimuler l’intégration de technologies par le secteur aéronautique du Québec.

Bombardier soutient, dans un communiqué, que « 24 entreprises fourniront 75 % des fonds pour Aéro21, y compris Bombardier qui fournira 18,75 millions de dollars, et le gouvernement du Québec investira les 25 % restants ».

Les organisations impliquées dans ce projet industriel incluraient des entreprises établies, des petites et moyennes entreprises, ainsi que des universités et des centres de recherche. Les modèles informatisés de tests de systèmes et de composants d’avions aux phases de conception et de certification pourraient notamment permettre « de mettre sur le marché plus rapidement de nouveaux produits aéronautiques », mentionne Bombardier.

Bombardier ajoute prévoir aussi investir 3,6 millions de dollars dans le projet de recherche SA²GE, qui vise le développement de systèmes et de technologies aéronautiques « réduisant la consommation de carburant » et « réduisant l’empreinte environnementale de l’industrie aéronautique ». Un montant « équivalent » doit être fourni par l’État québécois.

Lire aussi :

Assurance qualité : Askida mise sur l’automatisation de tests de logiciels

Tests logiciels : partenariat entre SQALogic et Tricentis

Véhicules connectés : BlackBerry lance Jarvis

AXON se lance dans l’impartition d’essais logiciels automatisés




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+