Véhicules connectés : BlackBerry lance Jarvis


Fanny Bourel - 17/01/2018

BlackBerry a dévoilé lundi Jarvis, un logiciel de cybersécurité dans un premier temps destiné aux constructeurs automobiles.BlackBerry, QNX, Jarvis

Par la suite, Jarvis pourrait être commercialisé auprès d’autres industries, comme celles des soins de santé, de l’automatisation industrielle, de l’aérospatiale ou encore militaire.

Jarvis est présenté comme étant une plateforme infonuagique de numérisation de code binaire statique qui est capable d’identifier des vulnérabilités de logiciels qui sont utilisés dans des véhicules autonomes et connectés. L’outil pourrait numériser les codes des logiciels et détecter des bogues.

Jarvis aurait été testé auprès du constructeur Jaguar Land Rover, dans le cadre de son processus de test de la sécurité de son code informatique.

« Les véhicules connectés et autonomes nécessitent des logiciels parmi les plus complexes à avoir été développés, créant un défi pour les constructeurs automobiles qui doivent s’assurer que le code respecte les normes spécifiques du fabricant et celles de l’industrie, tout en rendant la tâche difficile aux cybercriminels », a déclaré, par communiqué, John Chen, PDG de BlackBerry.

Ce défi serait d’autant plus grand que les véhicules utilisent des centaines de composants logiciels, dont certains sont programmés par des tierces parties. Cette implication de multiples acteurs hausserait le risque d’erreurs humaines.

Lire aussi :

Véhicules connectés : partenariat entre BlackBerry et Baidu

Véhicules connectés : Bell s’associe à Hyundai

Véhicules connectés : bataille entre systèmes propriétaires et ouverts




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,