Véhicules connectés : bataille entre systèmes propriétaires et ouverts

Le développement des véhicules sans conducteur connectés s’accompagne de celui de technologies logicielles.Véhicule connecté

La firme de recherche ABI Research estime que 143 millions d’unités de systèmes d’exploitation seront livrées en 2021 pour équiper des véhicules. Les technologies logicielles développées comprendraient aussi des services infonuagiques de gestion de données, des connexions sans fil 4G LTE et des interfaces numériques.

D’ailleurs, Google, Intel et BlackBerry s’affronteraient déjà pour imposer leurs systèmes Android, Wind River et QNX.

« De plus en plus, les fabricants de voitures et ceux de logiciels collaborent pour créer des systèmes automatisés, a expliqué, par communiqué, Susan Beardslee, analyste chez ABI Research. Certains constructeurs développent même une expertise à l’interne pour rester maîtres de leur structure logicielle. »

L’Open Automotive Alliance de Google, lancée en 2014 pour promouvoir l’intégration du système Android dans les véhicules, regrouperait déjà presque 50 constructeurs automobiles. L’entreprise Qualcomm s’est récemment jointe à Google et a dévoilé une plateforme pour voitures basée sur Android Nougat. Cette plateforme ouverte, qui est encore en développement, ne devrait cependant pas apparaître dans les véhicules avant 2020, estime ABI Research.

« Les solutions libres suscitent des inquiétudes en matière de sécurité avec de potentielles menaces de piratage des fonctions critiques de la voiture, comme son système de freinage ou d’accélération, a ajouté Susan Beardslee. Alors que les solutions propriétaires et libres continuent de vouloir en découdre, développer des modèles collaboratifs sera nécessaire pour répondre à la diversité des besoins des consommateurs et à l’évolution des utilisations. »

Lire aussi:

Comment les TI bousculent l’industrie du transport automobile

Véhicules connectés rappelés par Fiat Chrysler

La voiture connectée de plus en plus présente d’ici 2018

Articles connexes

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Connexion, le salon de la transformation numérique, de retour en présentiel

Organisé annuellement par Les Affaires depuis maintenant 5 ans, Connexion, le salon de la transformation numérique se tiendra le 9 juin prochain au Palais des congrès de Montréal.

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

ServiceNow lance la version San Diego de sa plateforme Now

ServiceNow vient de lancer la version San Diego de sa plateforme Now qui vise à aider les organisations à progresser au-delà de la transformation engendrée par la pandémie en stimulant la productivité, en adaptant l’automation à travers toute l’entreprise et en créant de meilleures expériences pour un monde hybride.