Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l’Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».

Source : Daft_Lion_Studio / Getty

Ces restrictions incluent le commerce avec la Russie de semi-conducteurs, de technologies de pointe, de produits pour les industries de l’aviation, de l’espace et du raffinage du pétrole, ainsi que de produits et de services d’assistance technique, de maintenance, d’assurance et de réassurance liés à ces technologies.

« Cette interdiction sur la vente d’avions, de pièces de rechange et d’équipements aux compagnies aériennes russes dégradera l’un des secteurs clés de l’économie russe et de la connectivité du pays », et l’interdiction d’exporter des produits de raffinage du pétrole vise à « frapper le secteur pétrolier russe et empêcher la Russie de moderniser ses raffineries de pétrole », affirme l’UE.

Restrictions par des entreprises technologiques

Les fabricants étatsuniens Intel et AMD ont cessé de vendre et d’exporter des processeurs en Russie, selon IT World Canada.

L’entreprise Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), qui conçoit et fabrique des semi-conducteurs, a aussi limité son commerce avec la Russie, ce qui pourrait limiter les alternatives d’approvisionnement pour la Russie à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières.

De plus, Apple Pay et Google Play ne peuvent plus être utilisés en Russie.

Il s’agit d’applications des sanctions des États-Unis contre les banques russes, puisque les cartes émises par ces dernières, même si leur détenteur n’est pas en Russie, ne peuvent plus être utilisées avec des systèmes de paiement basés aux États-Unis. Ce type de mesures s’applique aussi à des systèmes de paiement basés dans des pays qui se conforment aux sanctions étatsuniennes.

Selon le U.S. Department of State, les États-Unis et leurs alliés imposeront « des mesures qui seront profondément ressenties en Russie ».

Cette liste de sanctions et de restrictions n’est pas nécessairement exhaustive.

Lire aussi :

Communications outre-mer gratuites vers l’Ukraine

Le groupe de rançongiciels Conti condamne la guerre et défend la Russie

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 1er décembre 2022 — L’IA qui écrit du code, les usines Foxconn vont mal, Alexa raconte des histoires et des graphismes...

Cette semaine : l’intelligence artificielle pour écrire du code, des problèmes dans les usines d’iPhone de Foxconn, Alexa crée des histoires pour enfants et l’intelligence artificielle accélère les graphismes par ordinateur.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.

Balado Hashtag Tendances, 13 octobre 2022 — Le casque Meta Quest Pro, les ratés d’Apple, des Tweets modifiables et un studio PlayStation à Montréal

Cette semaine : Le nouveau casque de réalité virtuelle de Meta, les ratés du système de détection de collisions d’Apple, on peut maintenant modifier un Tweet après l’envoi et le premier studio PlayStation au Canada.