Recycler le vieux cellulaire échoué dans le tiroir


Dominique Lemoine - 21/04/2015

Un total de 875 366 appareils sans fil auraient été récupérés en 2014 et plus de cinq millions depuis 2005, selon l’ACTS.Logo de l'ACTS

L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS), une association industrielle qui regroupe des fournisseurs de services de télécommunications mobiles en activité au Canada, affirme que 3 600 points de collecte de téléphones cellulaires ont été répartis au Canada dans le cadre du programme de recyclage gratuit Recycle mon cell.

L’ACTS soutient aussi que le site Internet du programme offre la possibilité d’envoyer par la poste son appareil sans fil au programme de recyclage.

Selon l’Étude nationale sur le recyclage de téléphones cellulaires 2014 qui est rapportée par l’ACTS, les gens au Canada avaient en général eu en leur possession trois ou quatre cellulaires avant celui qu’ils utilisaient en 2014.

De plus, l’étude révèlerait que 40 % de Canadiens auraient rangé leur vieux cellulaire au moment de s’en procurer un nouveau, tandis que 5 % l’auraient mis aux déchets. Pourtant, « il est facile de détourner les vieux cellulaires des sites d’enfouissement », mentionne l’ACTS.

Lire aussi :

Recyclage des produits électroniques : Nouvelle phase pour le programme d’ARPE-Québec

Récupération des TIC : Évolu-TIC Outaouais reçoit une aide de 66 000$

L’ACTS prend des mesures contre la revente d’appareils volés

Plan d’action pour contrer les vols d’appareils sans fil




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+