L’accès à Internet varie selon le revenu et l’âge


Dominique Lemoine - 18/08/2015

En 2015, 13,8 % des foyers québécois, c’est-à-dire 468 557 foyers, n’étaient toujours pas branchés à Internet, selon le CEFRIO.Illustration du concept de branchement à Internet

L’organisme québécois de transfert et liaison CEFRIO affirme, dans le volet « équipement et branchement » de son enquête NETendances 2015, que 86,2 % des foyers sont désormais branchés à Internet au Québec, ce qui représenterait environ 2,9 millions de foyers.

Selon le CEFRIO, « la plupart des foyers qui ne sont pas branchés à Internet ont un revenu annuel moins élevé et les occupants y sont plus âgés ». Seulement près de la moitié (47,8 %) des connexions utilisées par les foyers du Québec seraient des connexions d’Internet à haute vitesse.

En général, le CEFRIO soutient que le nombre de foyers québécois branchés à Internet aurait augmenté de 11,2 % depuis cinq ans. De plus, les adultes de 65 ans et plus auraient rattrapé une partie de leur retard sur les autres groupes d’âge en matière de branchement, avec une hausse de 25,5 % depuis 2010.

En 2015, les internautes du Québec auraient passé en moyenne 22,5 heures par semaine à naviguer sur Internet, principalement encore à partir d’un ordinateur de table, soit 1 heure et 42 minutes de plus qu’en 2014.

Lire aussi :

Internet haute vitesse: Le Canada fait piètre figure

Lancement d’un processus d’extension de la couverture Internet

Hausse du branchement à Internet à domicile au Québec en 2014




Tags: , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+