Hausse du branchement à Internet à domicile au Québec en 2014


Jean-François Ferland - 30/07/2014

85,4 % des foyers québécois seraient branchés à Internet en 2014, selon l’étude NETendances du CEFRIO.

Utilisation des TI par un boomer

Selon la dernière édition de l’étude NETendances du CEFRIO, un organisme québécois de liaison et de transfert dans le domaine des technologies de l’information, le taux de branchement des foyers québécois aurait progressé de 7,3 points de pourcentage en comparaison avec un taux de branchement 78,1 % qui avait été estimé pour l’année 2013.

Selon l’étude du CEFRIO, 54 % des foyers québécois auraient recours à une liaison Internet haute vitesse, soit une liaison dont le débit se situe entre 10 mégabits à la seconde (Mb/s) et moins de 30 Mb/s. 21,3 % des foyers auraient une liaison Internet de niveau intermédiaire, soit une liaison dont le débit qui se situe entre 5 Mb/s et moins de 10 Mb/s, tandis que 15,7 % des foyers auraient une liaison à débit de 30 Mb/s ou plus.

4 % des adultes internautes québécois qui ont participé à l’étude ne sauraient pas quel est le débit de leur liaison à Internet et 4 % des adultes internautes québécois ne seraient pas branchés à Internet à domicile.

Revenu, scolarité et âge

L’étude NETendances 2014 du CEFRIO fournit des données quant au branchement à Internet des foyers québécois en fonction de facteurs sociodémographiques.

Selon l’étude, c’est le groupe des foyers dont le revenu se situe entre 60 000 dollars et 79 999 dollars qui aurait la plus importante proportion de branchements à Internet à domicile (98 %). Viennent ensuite le groupe des foyers dont le revenu est de 80 000 dollars ou plus (97 %), celui dont le revenu est se situe entre 40 000 dollars et 59 999 dollars (90 %), celui dont le revenu est se situe entre 20 000 dollars et 39 999 dollars (80 %) et celui dont le revenu est inférieur à 20 000 dollars (45 %).

Selon la scolarité, c’est le groupe des foyers dont le niveau de scolarité le plus élevé est un diplôme universitaire qui aurait la plus importante proportion de branchements à Internet à domicile (94 %). Viennent ensuite les groupes liés à une scolarité de niveau collégial (91 %), de niveau secondaire (80 %) et de niveau primaire (44 %).

Selon l’âge, 100 % des personnes âgées de 18 à 24 ans seraient branchés à Internet à domicile. Sans surprise, la proportion de branchement à Internet serait inversement proportionnelle à l’âge. Selon l’étude du CEFRIO, 69 % des personnes âgées de 65 à 74 ans et 42 % de personnes âgées de 75 ans et plus seraient branchées à Internet à domicile.

Pour la réalisation de ce volet de l’étude NETendances du CEFRIO, la firme de sondage BIP a interrogé 1 003 adultes québécois au téléphone en juin 2014.

À lire aussi : Le point sur les appareils informatiques à domicile au Québec en 2014




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.
Google+