La concurrence influence les résultats de BCE


Dominique Lemoine - 06/08/2015

BCE rapporte des revenus de 5,33 milliards de dollars pour le deuxième trimestre de son année financière 2015 terminé le 30 juin.Logo de BCE

Le conglomérat canadien de l’industrie des communications BCE, qui exploite les entités Bell Canada et Bell Aliant, rapporte des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 2 % aux revenus trimestriels de 5,22 milliards de dollars qui avaient été rapportés pour le deuxième trimestre de son exercice de 2014.

De plus, BCE fait état d’un bénéfice net trimestriel de 814 millions de dollars, soit 15 % de plus que le bénéfice net de 707 millions de dollars qui avait été rapporté pour le deuxième trimestre de son année financière 2014.

BCE explique en partie ces résultats par une croissance de 10 % des revenus de ses propriétés qui sont tirés de services sans fil, par la hausse de 5,3 % de son revenu mensuel moyen par utilisateur dans le sans fil, qui atteint à 62,48 dollars, et par une croissance de 4,3 % de ses abonnés aux services Internet.

Cependant, BCE affirme avoir dépensé 64 millions de dollars de plus qu’au trimestre correspondant de 2014 en matière de fidélisation de la clientèle et de coûts d’acquisition d’abonnés, en raison d’un niveau d’activité promotionnelle plus intense sur le marché du sans fil au Canada.

De plus, BCE mentionne avoir investi dans la capacité de son réseau à soutenir la croissance de l’utilisation de services de données.

Lire aussi :

« Pare-feu administratifs » entre BCE, Rogers et Glentel

Profils de clients : Bell doit demander le consentement

Résultats trimestriels à la hausse chez BCE




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+