Un million d’applications mobiles malveillantes?

Plus d’un million d’applications mobiles malveillantes auraient été trouvées en 2014 dans le cadre d’une étude de Symantec.Logo de Symantec

Le fournisseur américain de solutions de sécurité Symantec, dans un rapport de recherche, affirme que 17 % des toutes les applications mobiles qui sont conçues pour le système d’exploitation Android « sont en réalité des logiciels malveillants », ce qui correspondrait à un total d’environ un million d’applications mobiles malveillantes.

« Cela témoigne d’efforts encore plus soutenus de la part des cybercriminels pour attaquer les nouvelles plateformes », soutient Symantec dans son rapport annuel sur les menaces de sécurité informatiques qui sont liées à Internet.

Selon le rapport, les applications « greyware » représenteraient 36 % de toutes les applications mobiles. Elles ne seraient pas malicieuses, mais pourraient devenir irritantes en suivant les habitudes des usagers sans leur consentement.

Également, toujours selon l’étude, les premiers logiciels de rançon par chiffrement non autorisé de données d’utilisateurs auraient commencé à apparaître sur les appareils mobiles. « Ces logiciels malveillants détiennent les fichiers, photos et autres contenus digitaux d’une victime qu’ils tiennent en otage jusqu’à ce qu’une rançon soit payée », précise Symantec.

De plus, le système d’exploitation iOS ne serait pas épargné, puisque 84 % des vulnérabilités sur les mobiles qui auraient été découvertes en 2014 l’auraient été sur le système iOS. D’autre part, 31 716 appareils connectés de l’Internet des objets, tels que des routeurs, des systèmes de stockage en réseau et des appareils embarqués avec Linux, auraient été infectés par le ver Linux Darlioz.

Lire aussi :

La hausse du nombre de menaces informatiques profite à Symantec

Un rapport de Symantec sur l’espionnage industriel électronique

Victoire de Symantec sur des robots informatiques

Articles connexes

Une jeune entreprise montréalaise lance une plateforme événementielle

Une jeune entreprise de Montréal a mis au point une plateforme mobile d'événements où les utilisateurs peuvent publier leurs propres événements et trouver des choses à faire dans leur région.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

Google travaille sur des publicités moins intrusives

Google lance une initiative sur plusieurs années pour introduire des options publicitaires plus respectueuses de la confidentialité et de la vie privée.

BlackBerry vend des brevets pour 600 millions de dollars

BlackBerry vendra tous ses actifs de brevets patrimoniaux qui ne lui sont plus essentiels à l’entreprise Catapult IP Innovations pour 600 millions de dollars.

Sept étapes pour lancer une étude d’impact sur la vie privée

Vous et votre équipe avez travaillé sans relâche pour créer une application mobile au cours des six derniers mois. Plusieurs jours avant le lancement, vous tombez sur une collègue intéressée par votre nouvelle initiative.