Médecine en ligne : financement de 12 M$ pour Dialogue

Dialogue conclut une ronde de financement de 12 millions de dollars. Elle est une entreprise basée à Montréal qui commercialise auprès des entreprises des services de soins de santé et de consultations avec un médecin en ligne.Dialogue

C’est le fonds québécois de capital-risque White Star Capital qui a mené la ronde de financement, avec la participation du fonds allemand HV Holtzbrinck Ventures, du fonds canadien Portag3 Ventures, de la Banque Nationale et de la firme montréalaise d’investissement Walter Financial.

« Ces fonds seront investis de façon stratégique afin de poursuivre notre expansion et de lancer de nouveaux services pour nos clients », a indiqué, par communiqué, Cherif Habib, cofondateur et PDG de Dialogue.

Désormais présente dans six provinces au Canada, Dialogue aurait enregistré une croissance du nombre d’utilisateurs de sa plateforme virtuelle de télémédecine. Parmi ses clients, elle compterait notamment les entreprises Cossette, Industrielle Alliance et Ubisoft.

Accessible à partir d’une application mobile ou d’un ordinateur, Dialogue permet aux employés des entreprises clientes d’avoir accès à une infirmière, à un médecin de famille ou à un professionnel de santé connexe. Un argument de vente serait de permettre aux entreprises de réduire leur taux d’absentéisme.

Lire aussi :

Système de santé : Diagram finance Dialogue

Simulation médicale : 2,15 M$ pour OSSimTech

CAE Santé se met à la réalité mixte

Articles connexes

L’embauche augmentera au Canada, malgré la volatilité du marché

Le marché du travail a été confronté aux demandes changeantes d'une nouvelle main-d'œuvre et d'un nouvel environnement économique, mais il reste robuste. Plus de la moitié des entreprises canadiennes prévoient embaucher au début de cette année, selon une nouvelle étude de l'agence de recrutement Robert Half.

Google supprime 12 000 emplois

Sundar Pichai, directeur général d'Alphabet, la société mère de Google, a annoncé dans un communiqué et dans un courriel au personnel concerné basé aux États-Unis, que l'entreprise supprimerait environ 12 000 emplois, soit 6 % de ses effectifs.

Les employés ont de nouvelles exigences suite à l’impact de la pénurie de talents et des licenciements

La pénurie massive de talents qui a touché l'industrie au cours du premier semestre 2022 pourrait être moindre après la vague de  licenciements, mais les travailleurs ont un tout nouvel ensemble de demandes en tant qu'employés, selon les experts.

Dernière semaine pour soumettre une demande dans le cadre du programme NovaScience

Les entreprises québécoises qui souhaitent soumettre une demande de soutien à l’emploi dans le cadre du programme NovaScience ont jusqu’à dimanche prochain (28 août) pour le faire.

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.